FAITS DIVERSJUSTICE

JUGÉ POUR VOL QUALIFIÉ PAR LA COUR D’ASSISES DE BAMAKO

Le  jeune Soumaïla DIARRA   est reconnu  non coupable

Né à Bamako  il y a  32 ans, de Moussa et de Salimata BAGAYOKO, Ouvrier, domicilié à Djicoroni Para, célibataire sans enfant, Soumaïla Cissé  était face aux magistrats  de la Cour d’Assises de Bamako. L’audience qui s’est déroulée hier   jeudi, 9 mai 2019, à la Cour d’appel de Bamako,  a été sanctionnée  par l’acquittement  de l’inculpé.

Selon l’arrêt de renvoi de l’inculpé, il    est indiqué en ce qui concerne les faits que ‘’dans la nuit du 26 au 27 Mars 2018, aux environs de 02 heures 00 du matin, les nommés Soumaïla DIARRA dit Saint THOMAS, Bakary Blen, Mama GUINDO dit Nil, et Lanceni Balla MARIKO dit Prince ont cambriolé la boutique appartenant à Ousmane SAMAKE sise à Djicoroni-Para en cassant la porte de ladite boutique et emporté divers effets d’habillement neuf (tee-shirts, pantalons, pull-over, pyjama et chaussures) ainsi que de l’argent liquide’’.

Le même document présenté par le Ministère Public   indique que les nommés Bakary Blen et Mama GUINDO ont pu prendre la fuite. Au cours de l’enquête, que le nommé Lancéni Balla MARIKO, âgé de 16 ans, fut déféré au Tribunal pour enfants alors que dans ses investigations personnelles, le boutiquier surprit Soumaïla DIARRA portant certains habits volés, puis il le dénonça à la Brigade fluviale de Gendarmerie. (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 10 MAI 2019

PAR MAHAMANE TOURE

Share:

Leave a reply