Aller à la barre d’outils
mer. Oct 21st, 2020

JUGÉE POUR AVOIR TUÉ SA COÉPOUSE

AISSATA SIDIBÉ CONDAMNÉE A 5 ANS DE RÉCLUSION CRIMINELLE 

Était au rôle de la Cour d’Assises de Bamako d’hier mercredi 23 septembre 20202, une affaire portant sur les coups mortels. L’accusée a été condamnée à 5 ans. Selon les faits, dans la journée du vendredi 26 Mai 2017, pendant que leur mari s’absenta pour rendre visite à un de ses amis au village, une altercation éclata entre les deux coépouses.

Elles s’échangèrent des propos désobligeants qui se soldèrent par une joute verbale. Ainsi, se sentant offensée par sa coépouse Egué BARRY, sa coépouse Aichata SIDIBE décida d’en découdre avec elle. Soudain, elle se saisit d’un bâton qui trainait dans la cour et asséna un coup à la partie frontale de   Egué BARRY qui, grièvement blessée, s’écroula sur la natte, sur laquelle elle était assise et succomba à ses blessures quelques instants après. Consciente d’avoir commis 1’irréparable, la dame Aichata SIDIBE se rendit peu après au village où se trouvait leur mari Adama SANGARE pour l’informer du forfait. Une fois saisie, la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Tominian ouvrit une enquête qui permit d’interpeler la nommée Aichata SIDIBE qui fut par la suite poursuivie puis inculpée devant le Magistrat instructeur pour coups mortels. Aichata (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020

Gaoussou TANGARA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *