A LA UNEDÉFENSE & SÉCURITÉLUTTE CONTRE LE TERRORISME

KIDAL : LES SYMBOLES INDÉPENDANTISTES DU MNLA S’ÉCROULENT A PETIT FEU

Les membres de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) sont à la recherche des gens qui ont détruit leurs symboles. Plus précisément c’est le symbole de la déclaration de leur indépendance qui a été détruit par ‘’des individus non identifiés’’ selon les témoignages des uns et des autres.

 Le 06 avril  2012, soit 10 jours après le coup d’Etat, le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) a  proclamé son indépendance. Depuis cette date,  le mouvement devenu aujourd’hui la CMA  organise un défilé militaire en marchant sur le drapeau du  Mali à une place construite à cet effet. Il s’agit de la place du 06 avril, cette place  qui sert ainsi  de lieu de propagande pour les séparatistes du Mouvement National de Libération de l’Azawad   est en voie de disparaitre. Pour cause, des individus  ont  détruit certaines installations faites   de bétons  armés  et peintes aux couleurs de leur drapeau.    Sur les réseaux sociaux, certains militants du mouvement  trouvent l’acte  insultant.  

Cependant,  les auteurs ne sont pas loin d’eux.  L’on serait tenté de penser   que cet acte ne pourrait    être commis que par des individus qui ne  sont pas d’accord avec les idéaux indépendantistes du MNLA   et qui sont parmi eux, car l’on sait que la ville de Kidal n’est pas ouverte à tout le monde. Il serait donc impensable de croire qu’on peut   venir  casser  du béton tranquillement et retourner sans se faire remarquer  dans une ville  gardée de tous les côtés par des   hommes armés. 

  Il  est bon d’indiquer qu’ils sont des milliers de jeunes des régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal   ainsi que les compatriotes du reste du pays  qui  ont  toujours agi  face à la propagande des séparatistes et aux risques qui planent sur l’intégrité du pays, sa cohésion sociale, son organisation politique et administrative.

PAR Mahamane TOURE

Share:

Leave a reply