mer. Jan 27th, 2021

LA COVID-19 CONTRAINT LES AUTORITES A REPOUSSER LA RENTREE DES CLASSES AU 25 JANVIER 2021

VA-T-ON ENCORE VERS DES COURS DISPENSES EN LIGNE ET A LA TELEVISION ?

Un an après les premiers cas , l’épidémie de  la maladie à Coronavirus continue à inquiéter le monde entier. C’est ce qui justifie d’autres mesures supplémentaires en vue de trouver une solution à cette maladie qui fait des ravages. Initialement prévue pour le 11 janvier 2021, les autorités compétentes ont finalement décidé de fixer la rentrée scolaire et universitaire au 25 janvier 2021 à cause de cette maladie.

L’année dernière, pour des raisons dues  à cette maladie qui a pris le monde entier au dépourvu, les autorités maliennes étaient parvenues à trouver des alternatives au niveau de l’école en vue d’éviter les regroupements de plus de cinquante élèves. Dans cette dynamique, les cours étaient dispensés en ligne ou à la télé. Si la première vague de cette épidémie n’avait pas fait assez de dégâts au Mali, il faut reconnaitre que la deuxième vague est en train de faire des ravages. Au niveau des hôpitaux d’accueil des malades, il n’y a plus de places. Actuellement, la question relative à l’épidémie de la maladie à Coronavirus constitue une véritable préoccupation dans notre pays. Les autorités s’investissent en vue de « bouter » ce mal en dehors de nos frontières. Dans ce sens, les initiatives et les stratégies se succèdent les unes après les autres. Les responsables en charge de l’école ne restent pas en marge.

A travers  une décision du Ministère de l’Education Nationale, il a été décidé que les écoles et les établissements d’enseignement  publics et privés, du préscolaire au secondaire général, technique et professionnel, resteront fermés jusqu’au dimanche 24 janvier 2021 en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Cette décision a été prise par le ministre de l’Education Nationale, Pr  Doulaye Konaté, hier lundi 04 janvier 2021. La reprise, selon la note technique, devra intervenir à (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 05 JANVIER 2021

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *