Aller à la barre d’outils
jeu. Oct 1st, 2020

LA NATION MALIENNE TOUTE ENTIÈRE EN DEUIL

L’ANCIEN PRÉSIDENT MOUSSA TRAORÉ S’EN EST ALLÉ

Celui qui fut Président du Mali pendant 23 ans (1968 à 1991) à la suite d’un coup d’Etat, c’est-à-dire, le Général Moussa Traoré est décédé hier, mardi 15 septembre 2020, à la suie d’une longue maladie qui le rongeait à petit feu. Depuis un certain temps, il avait une santé fragile. Cela s’explique par son âge, 84 ans.   Que son âme repose en paix !

Faut-il le rappeler, le Général Moussa Traoré est né le 25 Septembre 1936. Il fut un militaire et un homme politique. Il a été Président de la République du Mali de 1968 à 1991. Il est arrivé à la tête du pays à la suite d’un coup d’Etat contre Modibo Keïta. Aussi il est parti par un coup d’Etat mené par le Général Amadou Toumani Touré.

Selon les données, Moussa Traoré a été admis en 1960 à l’école d’officiers de Fréjus en France où il est sorti major de sa promotion. Toute chose qui lui a valu d’être nommé lieutenant dans l’armée malienne en 1964. Il fut instructeur de l’Ecole Interarmes de Kati jusqu’en 1968. Le 19 novembre 1968, il fut l’auteur du coup d’Etat contre Modibo Keïta, le premier Président du Mali indépendant (1960). En septembre 1969, Moussa Traoré a pris la tête du Comité Militaire de Libération Nationale (CMLN) et devient Chef de l’État et du Gouvernement. Il ressort des données qu’il est promu Colonel en 1971 et Général sept ans après.

En février 1978, il fait arrêter plusieurs membres du Gouvernement accusés de créer un État dans l’État et fonde l’Union Démocratique du Peuple Malien (UDPM). Cette formation politique était le parti unique. Il devient le Secrétaire général de ce parti unique en mars 1979. Moussa Traoré a mis à profit cette opportunité pour valider son pouvoir par les urnes. Cette stratégie lui a permis de devenir le Président élu du Mali. En vue d’avoir un œil sur tout, en 1988 il a supprimé le poste de Premier ministre. Les 23 ans de règne de Moussa Traoré ont été un cauchemar pour le peuple malien. Certains n’hésitent pas à parler de 23 ans de dictature ou de tyrannie.

Après son renversement en 1991, Moussa Traoré avait été jugé et condamné à mort. Le 29 mai 2002, au nom de la Réconciliation nationale, l’ancien Président Alpha Oumar Konaré, en fin de deuxième mandat, a gracié Moussa Traoré et son épouse Mariam Traoré. C’est à l’âge de 84 ans qu’il s’en est allé. Repose en paix doyen Moussa Traoré !

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *