A LA UNEÉDUCATION

L’AEEM A ENCORE PERTURBE LES COURS, HIER

Les écoles privées font les frais

Si les écoles publiques sont toujours en grève, les responsables de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM)  sont descendus dans la rue hier lundi, 29 avril 2019, pour faire sortir les élèves et étudiants des écoles privées. Pour la résolution de la crise que traverse l’école malienne, le bout du tunnel n’est pas pour demain.

La question qui revient sur les lèvres est la suivante : Est-il encore possible de sauver l’année scolaire 2018-2019 ? Cette question demeure pertinente. Car, tous les ingrédients sont presque réunis pour que cette année scolaire soit blanche.

Faut-il le rappeler, depuis plusieurs mois, les Syndicats de l’Education Signataires du 15 octobre 2016 enchainent les grèves les unes après les autres. Actuellement, ces syndicats observent une grève de 23 jours. En attendant de trouver une solution pérenne et propice au problème posé,  l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM) a décidé de passer à la vitesse supérieure pour se faire entendre à travers une grève de 48 heures dans les écoles privées. Les responsables de cette association précisent que le mot d’ordre de grève de 48 heures pourrait être renouvelé si aucune solution n’est trouvée au problème posé.

ARTICLE ENTIER DISPONIBLE DANS LA PARUTION DU MARDI 30 AVRIL 2019

PAR TOUGOUNA A. TRAORE

Share:

Leave a reply