Aller à la barre d’outils
lun. Sep 28th, 2020

L’ARMÉE RECONSTITUÉE ATTENDUE DANS LA VILLE DE KIDAL, AUJOURD’HUI

Après moult reports, celle-ci sera-t-elle la bonne occasion ?

Après le 1er février 2020, c’est ce lundi 10 février qui est indiqué pour le retour de l’armée reconstituée à Kidal, ville symbole. Selon les conclusions de la réu- nion de la Commission Technique de Sécurité (CTS), le premier bataillon de quatre cents (400) éléments de la nouvelle armée reconstituée sera déployé à Kidal d’ici lundi 10 février, c’est-à-dire, aujourd’hui. Cette décision a été prise au cours de la quarantesixième session ordinaire de la Commission Tech- nique de Sécurité tenue, jeudi 6 février, à Bamako.

Il y a quelques jours, il était difficile de pronosti- quer sur le retour de l’armée reconstituée à Kidal. De report en report, le silence sur le blocage avait laissé place aux spéculations. En effet si certaines sources annonçaient des difficultés entre les parties maliennes à trouver un compromis du fait des divergences qui les opposent sur le commandement et le choix du chef de commandement de ce bataillon, il est sans doute clair que la réunion du jeudi 6 février dernier a réussi à vider les divergences des uns et des autres sur ces questions. Ce qui a peut-être permis de fixer la date du retour des forces reconstituées. Selon les responsables de la Coordination des Mouvement de l’Azawad (CMA), rien ne s’opposera à ce déploiement de l’armée malienne à Kidal.

Les préparatifs sont en cours afin que le déploiement à Kidal du premier bataillon de la nouvelle armée reconstituée soit une réalité. C’est du moins ce qu’a déclaré le ministre des Affaires Étrangères et de la Ccoopération Internationale, Tiébilé Dramé, au sortir de cette rencontre. «D’ici le 10 février, la nouvelle armée nationale entrera à Kidal, pour s’acquitter de ses missions régaliennes et cela se passe dans une bonne intelli- gence totale avec les mouvements signataires de l’accord d’Alger», s’est félicité le ministre des affaires étrangères et d’ajouter, «le Chef d’Étatmajor Général des Armées maliennes est à Gao pour pré- parer ce déploiement afin qu’il soit une réussite totale».

La CMA, (Coordination des Mouvements de l’Azawad) qui contrôle la ville de Kidal dit n’avoir aucune objection à ce retour de l’armée. Ses responsables affirment que les rôles et responsabilités de chaque partie ont été définis. Selon le Porte-parole, Mohamed Ould Mahmoud, «Kidal a toujours été prête à recevoir l’armée reconstituée. Ça n’a jamais posé de problème. Toutes les populations de l’Azawad et la population de Kidal sont prêtes pour…

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 10 FÉVRIER 2020

KADOASSO I.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *