jeu. Jan 28th, 2021

LE CHEF DE L’ÉTAT CONVOQUE UN CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA DÉFENSE SUR LA COVID-19, CE MATIN

VA-T-ON VERS UNE NOUVELLE FERMETURE DES FRONTIÈRES ?

Découverte en Chine  en décembre 2019, la maladie  de la covid-19  a  fait de  2020  une « année noire » pour toutes les nations du   monde. Apparue  au  Mali en mars dernier, la pandémie a fait à  la date d’avant hier mardi  24 novembre  148 morts ,3054 guéris  sur les 4417 cas positifs  enregistrés. Ces derniers jours, la  progression  de la maladie prend une tournure inquiétante au point de pousser l’exécutif à convoquer un conseil de défense.  Il s’agira à travers cette réunion pour les plus hautes autorités de prendre de  nouvelles mesures pour  faire face à une probable rechute de la  pandémie de la covid-19 au Mali.

 La réunion  est convoquée ce matin par le Chef de l’ Etat Bah N’DAW    après celles initiées par l’ ex chef de  l ‘Etat sur la covid-19 .L’on se rappelle  que  c’est le 17 Mars dernier avant même l’apparition de la maladie  au  Mali qu’il s’est tenu , le premier conseil de défense sur la covid-19  avec   l’objectif de la  prévenir . les  dispositions prises n’ont pas  pu empêcher la propagation de la maladie   qui a   fait plusieurs morts . Ainsi, des mesures  fortes ont été prises et se sont traduites  par l’instauration d’un couvre-feu, la fermeture des frontières et le lancement du programme « Un Malien, un Masque ». Aujourd’hui  avec une rechute de la  maladie en Europe, notre pays n’est pas  épargné. Aussi face  à l’augmentation des cas positifs   ces derniers jours,  il urge de prendre le  devant  afin de stopper les dégâts. De l’évidence  le conseil de Défense  va annoncer des mesures fortes.  Pour sa part, le régime précèdent avait  décidé  de plusieurs mesures sociales  pour une  enveloppe de 500 milliards de FCFA.

PRECEDENTES MESURES PRISES PAR L’ÉTAT CONTRE LA COVID-19

-Un fonds spécial de 100 milliards de francs CFA pour les familles les plus vulnérables sera mis en place, à l’échelle des 703 communes du Mali. Des critères de vulnérabilité évalués et consensuels conditionneront l’accès à ce fonds qui sera géré de manière collégiale et transparente, avec (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 26 NOVEMBRE 2020

Rassemblé par Mahamane TOURE -NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *