Aller à la barre d’outils
dim. Jan 17th, 2021

LE MINISTRE LT COL ABDOULAYE MAÏGA DANS LES MAIRIES DES COMMUNES I ET III, HIER

’LA PARALYSIE N’EST PAS ACCEPTABLE, IL FAUT TROUVER DES SOLUTIONS ALTERNATIVES’’

Dans le cadre de l’opération spéciale d’enrôlement et de retrait des fiches descriptives individuelles, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga était hier, jeudi 03 décembre 2020, dans les Mairies des Communes I et III du District de Bamako.

A cette occasion, les Maires ont rappelé au ministre de tutelle leurs préoccupations relatives à la prise en compte de certaines charges suite à la grève illimitée des Comités Exécutifs Nationaux des Syndicats de la Plateforme d’Action Commune (SYLTMAT, SYNTRACT et le CS-ADR). La réponse du ministre Maïga a été très claire. Selon lui, « la paralysie n’est pas acceptable, il faut trouver des solutions alternatives. »  

Cette opération qui prendra fin le 31 décembre 2020 a pour but de collecter les données biométriques des jeunes âgés de 15 ans et plus figurant dans la base de données du RAVEC et ne disposant pas de photos et d’empreintes digitales. 

Pour la circonstance, Lieutenant-colonel  Abdoulaye Maïga  a insisté sur les instructions du Chef de l’Etat, Bah N’Daw qui considère à juste titre que les élections constituent l’essence de la Transition. Selon lui, sa vision est qu’à l’issue des élections que les vaincus félicitent les vainqueurs. Aux dires du ministre de tutelle, pour organiser des élections libres, crédibles et transparentes, il faudrait avoir des listes électorales à jour. « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’organiser cet enrôlement spécial (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 04 DÉCEMBRE 2020

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *