Aller à la barre d’outils
lun. Oct 26th, 2020

LE PREMIER MINISTRE, Dr BOUBOU CISSÉ À LA RENCONTRE DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DU CECOGEC

« LA RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES » AU MENU DES ÉCHANGES

Pour la réouverture des frontières le Premier ministre, Dr Boubou Cissé a rencontré, ce mardi 21 juillet 2020, les différents Secrétaires généraux du Comité Interministériel de Gestion des Crises et Catastrophes (CECOGEC). L’ordre du jour portait sur l’analyse et la validation d’un document de procédures opérationnelles standardisées en matière sanitaire (SOP’s) pour la réponse contre la pandémie de COVID-19, dans la perspective d’une réouverture des frontières.

Cela pour évoquer les différentes préoccupations nationales. Rappelons que notre pays où les premiers cas ont été enregistrés en fin mars, a dû, à l’instar de nombreux autres pays, engager des mesures contraignantes comme la fermeture des frontières aériennes et terrestres.

Face aux évolutions constatées dans notre pays, et conformément aux directives de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Mali a décidé de réouvrir ses frontières même si la date officiellement n’a pas été donnée par les autorités. C’est dans cette optique que le Centre de coordination de gestion des crises et catastrophes (CECOGEC) a élaboré un document qui a été soumis au Premier ministre et aux Secrétaires Généraux.

Le document présenté prend également en compte les précautions sanitaires afin de ne pas favoriser la dissémination de la maladie. Ainsi, les procédures d’accueil ont été renforcées à l’arrivée sur notre sol comme la présentation d’une attestation de non contagion, être équipé de masques, se soumettre au test à l’arrivée ainsi qu’au confinement en cas de doute ou de confirmation, etc.

Sur le même principe, des mesures similaires et adaptées seront appliquées aux frontières terrestres, jugées plus difficiles à contrôler en raison de l’afflux massif qu’elles ne manqueront pas d’enregistrer. Au sortir de cette rencontre Monsieur Marc Dabou, Secrétaire général du Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine fera savoir que sur propositions de CECOGEC, ces mesures ont été prises en compte par le ministère des Transports et de la Santé. Selon lui, ces mesures sanitaires s’inscrivent dans le cadre de la réussite de la réouverture des frontières terrestres et aériennes. Pour ce qui concerne (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 23 JUILLET 2020

ALPHA C. SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *