ACTUALITÉFONCTION PUBLIQUE, EMPLOI, FORMATION PROFESSIONNNELLESOCIETETOUS LES ARTICLES

LE VENDREDI DERNIER CHÔMÉ SUITE À L’APPLICATION DE LA LOI N°05-040 DU 22 JUILLET 2005

La presse privée, dommage collatéral d’un communiqué tardif

Les fêtes légales au Mali selon la loi N°05-040 DU 22 JUILLET 2005 sont au nombre de 11. Il s’agit de la fête de l’ indépendance (22 septembre) , le Jour de l’an (1er Janvier), la Fête de l’armée (20 janvier), la Journée du 26 mars , la Fête du Travail (1er Mai), la Journée de l’Afrique (25 Mai ), Noël (25 Décembre), Maouloud (naissance et baptême du prophète, paix et salut sur lui) , la journée du Ramadan, celle de la Tabaski et le lundi de Pâques.

Conformément à cet esprit, le Gouvernement a chômé la journée du vendredi dernier à l’occasion de la seconde journée du Maouloud. Le communiqué tardif du ministre de la fonction publique a fait certes des heureux au sein des agents de la fonction publique mais, des organes de la presse écrite privée en ont souffert.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 18 NOVEMBRE 2019

Par Mahamane TOURÉ

Share:

Leave a reply