Aller à la barre d’outils
mer. Août 5th, 2020

LÉGISLATIVES À NARA : LE MAIRE DE FALLOU REVIENT A LA CHARGE !

Partant lors des législatives de 2013, il est en- core dans la course avec la même liste. Sauf que cette fois, Mahamadou Diarisso est devenu maire et sera regardant sur toute tentative de fraudes à l’endroit de la liste qu’il conduit.

Pour ceux qui l’ignorent, lors des dernières législatives Mahamadou Diarisso fut du rendez-vous. Il était avec Oumou Soumaré, figure de proue de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ). À la surprise générale, leur liste a fini recalée en faveur de celle du Rassemblement Pour le mali (RPM). Les résultats au niveau de Fallou et environs furent annulés par la Cour Constitutionnelle (qui avait pour mission de calmer les ardeurs parlementaires de l’ADEMA). Une situation qui a fait couler beaucoup d’encre à l’époque. Cette fois, les choses ont beaucoup changé car celui qui se fait appeler Kissiman a repris la main. En Novembre 2016, il se fait élire maire de Fallou à Nara. Une fonction qui le permettra d’être plus visible et proche des populations de sa localité. Durant la conférence nationale à Nioro, il fera une démonstration de force. Le maire de Fallou mobilisa sept cents (700) personnes: on était en Mars 2018. Si le parti d’opposition a réussi sa conférence nationale, c’est suite à la mobilisation, où l’élu Mahamadou fut déterminant.

Membre du Comité Exécutif, ce baron de la localité située à Nara avait envoyé cinq (05) cars et vingttrois (23) Sotramas. Un monde renforcé le jour suivant par un autre car et quatre (04) autres mini-bus. Au total, 721 à l’heure de la clôture de l’évènement qui choisira Aliou Boubacar Diallo comme candidat pour finir 3ème à la présidentielle. De son côté, sa colistière Oumou Soumaré a occupé une fonction très sensible au niveau du gouvernement. Plus précisément au ministère de la Défense et des Anciens Combattants, où elle siégeait quand Tiémoko Sangaré, président de l’ADEMAPASJ, était en mission. Sa connaissance des questions sécuritaires et dossiers militaires brûlants du pays servira à certains plans. Aussi, un facteur non des moindres est à prendre en compte: la candidate de la ruche a la bénédiction de Dioncounda Traoré. Pour ceux qui l’ignorent, l’ancien Chef de l’État n’a pas pris sa retraite politique. Il est le Secrétaire général de la section de Nara et fait partie des acteurs influents dans la zone. La liste est donc partie pour gagner au vu du fait que ses acteurs soient aguerris. Il nous revient que le 3ème homme serait du Rassemblement Pour le mali (RPM) notamment M. Abdoulaye Coulibaly. Cadre très apprécié des barons du parti présidentiel tels que Bocari Tréta ou Mamadou Diarrassouba. Des échos de Nara indiquent que les candidats de la liste ADP-ADEMA-RPM sont en concertations pour la stratégie permettant d’accéder au palais de Bagadagji.

RETROUVEZ TOUS LES JOURS L’ACTUALITÉ NATIONAL ET INTERNATIONAL DANS VOTRE JOURNAL NOUVEL HORIZON

BAMOISA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *