A LA UNEACTUALITÉÉDUCATIONGRÉVESYNDICATTOUS LES ARTICLES

LES ÉCOLES PARALYSÉES, HIER

À peine la rentrée des classes, les enseignants retombent dans leur travers

A peine la rentrée des classes est effective pour l’année scolaire 2019/2020, les enseignants retombent dans leur travers. Pour, dit-on, par solidarité avec les enseignants enlevés, le vendredi, 25 octobre 1019, par des individus armés non identifiés à l’école fondamentale de Korientzé, dans le cercle de Mopti, les syndicats d’enseignants, signataires du 15 Octobre 2016 ont décrété hier jeudi, 31 octobre 2019, ‘’Une Journée dite Ecole Morte’’.

Ce débrayage des enseignants, 1er du genre cette année, n’en valait pas la peine, d’autant plus que les six enseignants enlevés le 25 octobre dernier ont été tous libérés trois jours après, le lundi 28 octobre dernier. Les dirigeants des syndicats d’enseignants sont-ils au courant des efforts fournis par le département en charge de l’Education et le Gouvernement en vue d’obtenir la libération de leurs collègues ? Pourquoi les six enseignants ont été enlevés par les terroristes ?

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 1ER NOVEMBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply