Aller à la barre d’outils
lun. Sep 28th, 2020

LES FAMAs ET LA FORCE BARKHANE FRAPPENT FORT

Plus de 50 djihadistes mis hors d’état de nuire

Ces derniers temps, les Forces Armées Maliennes (FAMAs) et les éléments de la force anti-djihadiste, Barkhane, sont plus que décidés et déterminés à affaiblir considérablement les ”forces du mal”. Ces acteurs engagés dans la traque des terroristes viennent de mettre hors de combat plus de cinquante (50) forces obscurantistes au grand bonheur des paisibles communautés victimes de leurs barbaries.

Désormais, c’est la course contre la montre entre les FAMAs, les éléments de la force Barkhane et les groupes armés terroristes qui sèment le désordre et la psychose au Nord et au Centre de notre pays. Le sommet de Pau entre le Président français, Emmanuel Macron et les Chefs d’État du G5 Sahel semble insuffler une nouvelle dynamique dans l’engagement et la détermination des forces françaises à stabiliser le Sahel en proie à l’insécurité grandissante.

De plus en plus, les nouvelles en provenance du théâtre des opérations sont bonnes. C’est le sauve-qui-peut dans le camp des forces du mal. Les données de la semaine dernière sont explicites. Selon des informations en provenance de Barkhane, poursuivant ses efforts dans la zone des trois (03) frontières en coordination avec ses partenaires des Forces Armées Maliennes (FAMAs), la force Barkhane a mis hors de combat plus de trente terroristes au cours de plusieurs opérations successives.

Il ressort de ce document qu’entre le 6 et le 7 février, la force Barkhane a conduit une opération d’opportunité à l’Ouest du Gourma ayant abouti à la neutralisation d’une vingtaine de terroristes ainsi qu’à la destruction de plusieurs véhicules.

L’action s’est déroulée dans une zone où sévit la katiba du Gourma. Barkhane a mobilisé ses moyens aériens sur très court préavis, démontrant la capacité de la force à agir vite et loin de ses emprises. Un drone Reaper, une patrouille de Mirage 2000 ainsi qu’un hélicoptère Tigre et un Cougar ont participé à deux frappes ciblées sur une zone où des combattants terroristes avaient été repérés. Dans le même temps, la force Barkhane a poursuivi son action dans le Liptako cette semaine. Les opérations conduites par les commandos de Barkhane ont ainsi permis la mise hors de…

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 10 FÉVRIER 2020

Tougouna A. TRAORÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *