A LA UNEPOLITIQUETOUS LES ARTICLES

L’HONORABLE HADI NIANGADOU SURPREND LES ACTEURS POLITIQUES

LE PARTI MPM EST LA 4EME FORCE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

La première participation du Mouvement Pour le Mali (MPM) aux élections législatives a été fructueuse pour l’honorable Hadi Niangadou avec 10 députés. Pour une première expérience ce n’est pas mal, dans la mesure où certains vieux loups n’ont pas pu dépasser deux ou trois. Le MPM se classe derrière le RPM (51), l’ADEMA (24) et l’URD (19).

Il ressort des constats qu’avec ce résultat honorable, Hadi Niangadou est en train de former autour de lui un regroupement avec plusieurs autres partis pour devenir le troisième groupe parlementaire de l’hémicycle de la 6ème législature. Selon les constats, l’occupation rapide de l’espace politique par le MPM s’explique par la démarche et la vision de son président qui a décidé de faire la politique autrement et objectivement. Faut-il le rappeler, créé en 2018 à la veille de l’élection présidentielle par l’honorable Hadi Niangadou, le MPM a joué un rôle capital dans la réélection du Président IBK à la tête de notre pays.  Déjà, lors des législatives de 2013, Hadi était sur la même liste que le fils du Président, Karim Keïta au sein d’une coalition qui leur a permis d’emporter les législatives en Commune II du district de Bamako. Ils ont encore remporté les législatives en 2020. Il faut noter que cette formation politique s’est faite remarquer surtout à travers la réalisation des forages dans plusieurs localités où le problème d’eau se pose avec acuité. Il s’agit d’une action humanitaire à l’endroit des couches nécessiteuses. C’est vers la fin de l’année 2019 que le MPM a intensifié les activités d’implantation des structures du parti à l’intérieur et à l’extérieur.

Pour aller aux élections, le MPM sous l’œil vigilant de l’honorable Niangadou a su nouer des alliances solides avec les vieux partis de la place dans plusieurs localités. Selon son président, la vision du MPM est de collaborer avec tous les partis politiques pour faire face aux problèmes du Mali. Pour lui, faire la politique autrement et objectivement c’est être plus proche de ses militants que jamais. Ce parti est en passe de mettre en place l’un des plus grands groupes parlementaires à l’hémicycle avec plusieurs autres partis politiques et des indépendants. En moins de deux ans d’existence, et pour sa première participation à une élection, le MPM revendique déjà, une dizaine de députés et plus d’un millier d’élus communaux dont des maires.  Au plan national, le MPM (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 21 MAI 2020

Tougouna A. TRAORE

Share:

Leave a reply