SANTÉSOCIETE

LUTTE CONTRE LA DROGUE AU MALI

L’Office Central des Stupéfiants (OCS) a procédé le lundi 1èr juillet dernier, à Dio-Gare, un village situé à 37 Km de Bamako, à la cérémonie d’incinération d’une importante quantité de drogue saisie ces derniers mois par les agents de sécurité et mise à la disposition de l’OCS. Il s’agit de 8 tonnes 163 078 Kg de cannabis, 7,6 Kg d’héroïne, 4,6 Kg d’amphétamine et de 2 tonnes 775 Kg de produits pharmaceutique contrefaits.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Boubacar Sidiki Samaké, procureur de la République, de Colonel Adama Tounkara, directeur de l’Office Central des stupéfiants, d’Issa Longue, représentant de la direction nationale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances, de Youssouf Bakary Traoré, Sous-préfet de Dio-Gare, de Daouda Koné, maire de la commune rural de Dio-Gare, ainsi que plusieurs agents de sécurité.

Depuis plusieurs années, les autorités maliennes mènent une lutte farouche contre la drogue et les produits pharmaceutiques contrefaits. Grace à la collaboration des agents de sécurité des douanes, de la gendarmerie et la police plusieurs trafiquants de ces produits prohibés ont été mis hors d’état de nuire avec à la clé la saisie d’importantes quantités de drogues. A Dio-Gare, c’était sous le regard du procureur de la République, Boubacar Sidiki Samaké, et les membres de différentes forces engagées dans la lutte contre le trafic de drogue et d’autres produits prohibés que le directeur de l’OCS a mis le feu aux plus de 8 tonnes de drogue. Quelques minutes après, les flammes se sont rapidement propagées et ont complètement carbonisé les produits. Il s’agissait de 8 tonnes 163 078 Kg de cannabis, 7,6 Kg d’héroïne, 4,6 Kg d’amphétamine et de 2 tonnes 775 Kg de produits pharmaceutique contrefaits.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 02 JUILLET 2019

PAR DEMBA KONTE

Share:

Leave a reply