Aller à la barre d’outils
sam. Jan 23rd, 2021

MAHAMAT SALEH ANNADIF, DEVANT LE CONSEIL DE SECURITE DE L’ONU, HIER

’C’est le manque de consensus dans la mise en place des institutions de la Transition qui alimente la détérioration de la situation socio-économique…’’

La situation socio-politique du Mali était au centre d’une réunion du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) hier mercredi 13 janvier 2021. A cette occasion, le Représentant spécial de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif a décortiqué plusieurs sujets.

Pour la circonstance, le Représentant spécial de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif  a précisé que « la Transition malienne doit permettre d’adopter les réformes nécessaires pour la consolidation de la démocratie et la réussite des élections permettant un retour à l’ordre constitutionnel ». Selon lui, quatre mois se sont déjà écoulés. A ses dires,  le pays reste en proie aux divisions. Il a expliqué que le Conseil National de la Transition (CNT) a été tardivement mis en place début décembre. M. Annadif a laissé entendre ce qui suit : « La formation de cet organe n’a pas réuni le consensus (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 14 JANVIER 2021

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *