A LA UNESANTÉSOCIETE

MICHEL HAMALA SIDIBÉ, MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES AFFAIRES SOCIALES

«Il faut surtout éviter de réinventer la roue…»

Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, M. Michel Hamala Sidibé, a procédé, hier, mardi 16 juillet 2019, au lancement officiel du Plan d’Action National Budgétisé de Planification Familiale au Mali (PANB) 2019-2023, à l’Hôtel Salam de Bamako. Il était accompagné par la représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Mali, Mme Josiane Yaguibou.

A cette occasion, Mme Yalcoué Aoua Guin- do a présenté le Plan d’Action National Budgétisé de Planification Familiale au Mali (PANB) 2019-2023. Selon elle, le document s’articule autour de cinq (05) axes stratégiques: la création de la demande; l’offre et l’accès aux services; la sécurisation des produits; la politique, l’environnement habilitant et le financement; et la supervision, la coordination et le suivi-évaluation. Elle a précisé que le coût total de la mise en œuvre du PANB 2019-2023 s’élève à 72.186.854.157 CFA.

«Il faut qu’on soit capable de montrer que nous allons produire des résultats. Il s’agit de recruter 1.500.000 femmes utilisatrices de méthodes modernes de contraceptions; d’éviter 580.000 grossesses non désirées; d’éviter 208.000 avortements à risques; et d’éviter 2.500 décès mortels…»

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 17 JUILLET 2019

PAR Tougouna A. TRAORÉ

Share:

Leave a reply