A LA UNEFAITS DIVERSSANTÉ

MISSABOUGOU : LA PROTECTION CIVILE PÊCHE UN CORPS EN DÉCOMPOSITION DANS LE LIT DU FLEUVE

La dépouille mortelle d’un individu a été repéchée, hier dimanche 26 mai 2019, dans le lit du fleuve Niger à Missabougou, par les agents de la protection civile. Il pourra être une des victimes de l’inondation du jeudi 16 mai dernier.

La dépouille mortelle d’un individu non encore identifié a été trouvée hier sur les berges du fleuve Niger à Missabougou.

Selon nos sources, ce corps en décomposition avancée aperçu d’abord par les habitants a été évacué un instant après par les agents de la protection civile. Nous n’avons encore pas suffisamment de détails sur l’identité du corps, mais il pourrait être celui d’une des victimes des inondations qui ont eu lieu il y a de cela dix (10) jours dans la capitale malienne.

Outre les nombreuses victimes qu’elle a enregistrées (15 morts) sur le coup, cette inondation constitue aujourd’hui un véritable problème de santé publique pour les populations de Bamako et environs.

Trois (03) jours après la grande pluie et l’inondation qui a suivi, des poissons ont été aussi trouvés sur le marché. Le corps découvert aujourd’hui n’est aussi pas sans conséquence sur la santé puisqu’il peut aussi contaminer l’eau du fleuve qu’une bonne partie des riverains utilisent. Et comme ce dernier, d’autres corps peuvent aussi être dans la nature et pourront provoquer une épidémie.

Nous invitons donc les autorités publiques à prendre des dispositions sanitaires et sécuritaires afin d’endiguer d’éventuelles situations préoccupantes. 

KANFARY

Share:

Leave a reply