Aller à la barre d’outils
ven. Déc 4th, 2020

MOCTAR SY, COORDONNATEUR DU COLLECTIF POUR LA LIBÉRATION DE SOUMAÏLA CISSE

«C’EST AVEC LE SENTIMENT D’UN DEVOIR ACCOMPLI QUE NOUS INFORMONS L’OPINION NATIONALE ET INTERNATIONALE QUE NOTRE OBJECTIF A ÉTÉ ATTEINT »

Le Collectif pour la libération de Soumaïla Cissé s’est retrouvé autour d’un diner en l’honneur du retour de l’opposant charismatique après 6 mois de captivité par le GSIM, groupe terroriste lié à Al Qaïda islamique. C’était le samedi, 17 octobre après un point de presse organisé à Bamako.

Dans une déclaration lue par son coordonnateur, Moctar Sy, le Collectif a remercié tous « les acteurs qui ont œuvré sans relâche pour la libération de Soumaïla Cissé » et plus particulièrement la presse nationale et internationale de même que les activistes pour avoir porté la voix du Collectif.

C’est avec soulagement que nous avons appris la libération de Soumaïla Cissé enlevé dans la Circonscription électorale de Niafunké depuis le 25 mars 2020.

«Notre engagement résultait d’une volonté inébranlable de ramener Soumaïla Cissé dans une démocratie malienne pour laquelle il a consacré près de quarante ans de lutte acharnée «  droit dans ses bottes » et sans compromission aucune dans un parcours semé d’embuches mais révélateur d’une technicité hors norme pour un homme de talent,  d’éclaireur », informe la déclaration lue par le coordonnateur. Et d’ajouter : « C’est avec le sentiment de devoir accompli que nous informons l’opinion nationale et internationale que notre objectif a été atteint au soir du 8 octobre 2020 ».

Selon cette déclaration, le Collectif pour la libération de Soumaïla Cissé exprime sa satisfaction suite au « dénouement heureux d’un combat âprement mené aux côtés de l’ensemble des acteurs » grâce à la promptitude des autorités de la Transition.

  Noter la présence de plusieurs hautes personnalités à ce point de presse. Celles-ci ont tour à tour salué le courage et la détermination des jeunes qui ont maintenu la flamme de l’espérance jusqu’à la libération de Soumaïla Cissé.

Présent à l’occasion, le conseiller juridique de l’URD, Ibrahim Ikassa Maïga,  a remercié les membres du collectif au nom du parti URD. C’est un gage de pouvoir parvenir à cela », a-t-il affirmé expliquant qu’eux membres du parti de l’ex-otage n’ont jamais voulu croire que cela arrive alors que toutes les assurances avaient été données par les autorités.

« C’est une opération meurtrière », a-t-il soutenu, ajoutant que « Dieu merci,  il est revenu parce que tout le Mali a prié. Je salue la bravoure de ces infatigables jeunes ». Selon lui, les Maliens peuvent se réjouir aujourd’hui, de cette libération. Mais il en a profité pour lancer un appel à la population de continuer à œuvrer pour la libération de tous les autres otages actuellement aux mains des ravisseurs pour qu’ils reviennent sains et saufs.

La seule femme de la délégation de l’URD a félicité le collectif en ces termes : « vous avez atteint (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 19 OCTOBRE 2020

 KADOASSO I. -NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *