Aller à la barre d’outils
mer. Oct 21st, 2020

MOUSSA ISMAÏLA TOURE, DIRECTEUR GENERAL DE L’API-MALI, A PROPOS DU WBC

‘’ LES RÉSULTATS OBTENUS, MALGRÉ LA CONJONCTURE DIFFICILE DU COVID-19, SONT ENCOURAGEANTS’’

Dans le cadre de son projet Women Business, l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API-Mali), en partenariat avec ONU-Femmes a décidé d’organiser des sessions de formation en création et gestion d’entreprises à l’intention des femmes entrepreneures du Mali. Le lancement de la semaine d’information du Projet Women Business Center (WBC) et l’ouverture des séries d’ateliers de renforcement des capacités des femmes entrepreneures ont eu lieu hier, mardi 06 octobre 2020, au Conseil National du Patronat du Mali (CNPM).

A cette occasion, il y a eu la présentation du projet ainsi que quelques activités menées par le projet ; la découverte de l’identité visuelle (logo) du projet et de son histoire. Le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API-Mali), M. Moussa Ismaïla Touré a expliqué qu’”en partenariat avec ONU-Femmes, ils ont lancé le WBC qui est un Guichet Unique dédié aux femmes afin de faciliter leurs initiatives en termes de création d’entreprises, d’investissements ou toutes autres activités administratives qui peuvent les aider dans le domaine économique.

« Nous avons un partenariat sur 18 mois qui a commencé depuis début 2020. Nous avons signé le partenariat fin 2019, mais je suis convaincu, sur la base de ce que nous avons vu déjà, les résultats obtenus après quelques mois, malgré la conjoncture difficile du Covid-19, sont encourageants. Donc nous avons espoir que le programme va se poursuivre au-delà de la première échéance », a précisé M. Touré.

La présidente du Réseau des Femmes Opératrices Economiques du Mali, Mme Coulibaly Aïssata Touré a rappelé que le Mali compte 51% de femmes. Selon elle, ce potentiel n’est pas à négliger. Mme Coulibaly estime que les femmes jouent un rôle important dans la croissance économique. Elle a salué cette initiative qui contribue à l’émergence des femmes. Mme Coulibaly Aïssata Touré a pris l’engagement que son Réseau ne ménagera aucun effort pour la réussite de ce projet. La Représentante de la Représentante Résidente de l’ONU-Femmes au Mali, Mme Karin Grimn a insisté sur le programme relatif au développement de l’entreprenariat féminin. Elle a touché du doigt les nombreuses contraintes liées à l’entreprenariat féminin au Mali et les défis auxquels fait face l’entreprenariat féminin au Mali. A ses dires, ONU-Femmes en partenariat avec API-Mali a mis en place le Guichet Unique pour le Développement des Entreprises Féminines au Mali en vue de renforcer les capacités des entreprises féminines. Elle a apprécié le bilan à mi-parcours.

Le représentant du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, M. Sayon Doumbia trouve que ce projet contribue à l’autonomisation de la femme. C’est une première dans notre pays que les femmes bénéficient d’un Guichet Unique dédié à la création d’entreprises féminines. Cette nouvelle approche plus participative et démocratique permettra aux femmes entrepreneures dont la majorité est analphabète d’accéder facilement aux informations et aux jargons combien complexes à décoder dans le domaine de l’entreprenariat de façon générale et de l’entreprenariat féminin en particulier.

C’est dire que l’heure des femmes a sonné. Elles n’entendent plus rester des femmes soumises, inactives… mais plutôt celles qui participent pleinement à l’essor économique de leur foyer et de leur pays. Il a profité de l’opportunité pour rendre un hommage appuyé à toutes ces braves femmes qui, malgré leur niveau de formation, la complexité du monde des affaires et les pesanteurs socio-culturelles, continuent à se battre afin de contribuer essentiellement aux charges de leurs familles et de leurs communautés. Selon M. Doumbia, ce nouveau cadre leur permettra de bénéficier d’une formation holistique allant de l’idée d’un projet entrepreneurial à l’appui à la création, à la gestion et au profil de l’entreprise.

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *