Aller à la barre d’outils
sam. Jan 23rd, 2021

MULTIPLICATION DES ATTAQUES TERRORISTES

LE JNIM DE IYAD AG GHALI REVENDIQUE L’ATTAQUE DU 1ER JANVIER PRES DE GOSSI CONTRE LA MINUSMA ET CELLE DU 29 DÉCEMBRE AVEC 3 MORTS CONTRE LES FAMA SUR LA ROUTE DE DOUENTZA

Dans un communiqué rendu public, hier mercredi 6 janvier 2021, le groupe terroriste GSIM (Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans) ou JNIM a revendiqué une attaque qui aurait été perpétrée contre les Casques Bleus de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), le vendredi 1er janvier 2021 sur la Route Nationale (RN16) entre Gossi et Hombori. Le groupe annonce également qu’il est l’auteur de l’attaque qui a fait 3 morts côté militaires maliens le 29 décembre dernier sur l’axe Douentza-Koni. Cette revendication constitue la troisième du genre en l’espace de dix jours. Les deux premieres ayant concernés la mort des trois puis deux militaires français qui ont récemment péri au nord du Mali.

Autrement dit, le groupe tente de faire croire qu’il n’est pas affaibli comme l’annonce certaines sources. Toute chose qui doit pousser les Forces Armées Maliennes (FAMa) à multiplier les attaques contre les groupes terroristes.

D’un constat général, les groupes terroristes multiplient les attaques et les revendications qui sont devenues récurrentes depuis la libération des deux-cent-six (206) terroristes en octobre dernier.

En effet, une mission des FAMa a été la cible d’une attaque terroriste perpétrée par les éléments de Iyad Ag Ghali. Si le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM) parle de l’utilisation d’engins explosifs dans son communiqué publié, hier mercredi 6 janvier 2021, le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants parle d’échange de tirs avec les éléments terroristes.

« Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants informe l’opinion nationale et internationale que dans la journée du mardi 29 décembre 2020, aux environs de 14 heures 22 minutes, une mission de la Garde Nationale a été prise à partie dans une embuscade par un groupe armé terroriste dans la forêt de Batouma, à environ 38 km à l’Est de Konna. C’était au retour d’une mission d’escorte de fonds au profit de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) de Douentza. Les éléments ont opposé une farouche riposte et ont pu se dégager de la zone avec le véhicule transportant les trois agents de la banque », indiquait le ministre Général de Brigade Souleymane DOUCOURÉ dans son communiqué.

Si le GSIM estime qu’il y a eu trois (03) morts, l’Armée regrette la mort de deux éléments. Au niveau de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), aucune communication n’a été pour le moment faite autour de l’attentat dont parle Iyad Ag Ghali contre les Casques Bleus.

Cependant les hommes de la MINUSMA ont à plusieurs reprises été la cible des groupes terroristes. Dans son dernier rapport pour la période du dernier trimestre de l’année, 2020 publié, le lundi 28 décembre dernier, le Secrétaire général de l’ONU a rappelé que les Forces de Défense et de Sécurité Maliennes (FDSM), les Forces internationales, la MINUSMA et les groupes armés signataires ont essuyé trente-cinq (35) attaques asymétriques et 55% d’entre elles se sont produites dans le nord du Mali, dont 14% dans la région de Kidal, 33% à Tombouctou et 8% à Gao.

« Pour la première fois, des attaques à l’engin explosif improvisé ont été enregistrées dans les régions de Koulikoro et de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 07 JANVIER 2021

Rassemblé par Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *