Aller à la barre d’outils
jeu. Sep 24th, 2020

MULTIPLICATION DES BRAQUAGES À LA VEILLE DES FÊTES

L’AGENCE INPS DE SÉGOU VISITÉE PAR DES VOLEURS

Comme nous vous le rappelions dans une de nos parutions, les veilles de fête sont marquées au Mali par une recrudescence des braquages à mains armées. Ainsi après l’attaque d’une pharmacie et l’assassinat d’un jeune à cause de sa moto à Bamako, la région de Ségou vient de connaître deux cas graves de banditisme. Toutes ces forfaitures à Bamako et Ségou ont été commises en l’espace de 5 jours.

Dans la nuit du mardi à mercredi, des bandits armés se sont introduits dans le bureau régional de l’institut National de Prévoyance et Sociale de Ségou pour emporter une importante somme d’argent. Des explications fournies sur ce cas de vol qui s’est produit à un moment où les ayant droits de l’argent volé en ont plus besoin- fête de tabaski oblige- il nous revient que le vigile qui gardait les lieux a été sérieusement battu par les malfrats. Aussitôt mis en respect, les bandits auraient défoncé la porte du bureau dans lequel se trouvait l’argent avant de disparaître dans la nature.

La somme emportée était destinée à payer la pension des retraités de la ville de San selon nos informations.   24 heures avant cet acte, un car de transport a été braqué près de Ségou. Là aussi, les bandits se sont envolés avec une importante somme d’argent appartenant aux occupants en plus d’ôter la vie à deux individus. L’amer (…) 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 23 JUILLET 2020

MAHAMANE TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *