A LA UNEACTUALITÉDÉFENSE & SÉCURITÉTOUS LES ARTICLES

NON-RESPECT DES MESURES DE PRÉVENTION CONTRE LE CORONAVIRUS

Le ministre de la Sécurité, le Général Salif Traoré, prend des mesures drastiques

À la surprise générale, les Maliens sont sortis en masse pour célébrer mariages et festivités

populaires. Une défiance des autorités qui aura conduit le ministre de la sécurité à «mettre de l’ordre dans le désordre».

Toute la journée du dimanche 22 mars, les rues étaient bondées de monde. Le trafic était rempli avec des embouteillages par endroit comme un jour de travail. Que de mariages, cortèges et grands shows au nom des mariés. Une capitale où le citoyen « s’enjaille » alors que le gouvernement avait émis des restrictions.

Depuis le mardi 17 mars dernier, à travers le Conseil Supérieur de la Défense Nationale (CSDN), le Président Ibrahim Boubacar Kéita prenait la décision suivante: «la suspension des ateliers, des colloques, des séminaires, des meetings populaires, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante (50) personnes, jusqu’à nouvel ordre».

Chose finalement incomprise ou non respectée par ce Mali qui a célébré l’union des couples. Ce qui ne peut passer au niveau du gouvernement qui verra le chargé de la protection civile descendre dans l’arène.

Le Général de Division Salif Traoré (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 24 MARS 2020

BAMOISA

Share:

Leave a reply