Aller à la barre d’outils
jeu. Oct 1st, 2020

POUR DIRIGER LES PREMIERS ORGANES DE LA TRANSITION DU MALI

LE CHÉRIF DE NIORO, M’BOUILLE HAÏDARA INVITE LES MALIENS A DESIGNER DES MILITAIRES POUR UNE PÉRIODE DE 18 MOIS

Après le coup d’État perpétré par les militaires, entrainant par la même occasion la démission du président Ibrahim Boubacar Kéita et son régime, une question de transition s’est installée dans notre pays. Pour avoir un président acceptable susceptible de mieux gérer la Transition, le Chérif de Nioro, à travers une vidéo, invite les Maliens à désigner des militaires à la tête de deux (02) premiers organes de Transition. En effet, depuis le mardi 18 août dernier, notre pays se trouve confronté à un problème transitoire.

Plusieurs efforts ont été faits en vue de pouvoir mettre en place une Transition acceptable pour le redressement de notre pays. À propos, le patriarche de Nioro, à travers une vidéo, a dévoilé sa position dans la gestion de la Transition. Ainsi, dans cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le Chérif M’Bouillé Haïdara de Nioro a reconnu que

« depuis le coup d’État à nos jours, plusieurs efforts ont été déployé s   pour que notre pays puisse connaitre une période transitoire acceptable pour relever les multiples défis du pays ».

Pour lui, ces efforts ont porté leurs fruits graduellement car, indiquera-t-il « les organes de Transition ont été mis en place par le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). Et pour que ces organes aient leur existence, il faut   laisser des militaires occuper les premiers organes de la Transition. M’Bouillé Haïdara, à travers sa vidéo, de l’Indépendance à nos jours, le (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 15 SEPTEMBRE 2020

Abdoul Karim SANOGO – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *