jeu. Jan 28th, 2021

POUR FAIRE FACE AUX MENACES ÉMANANT DE L’EXTREMISME

300 SOLDATS BRITANNIQUES DÉPLOYÉS AU SEIN DE LA MINUSMA

Dans le cadre de la recherche des voies et moyens en vue de trouver une solution à la problématique  de l’extrémisme dans notre pays, 300 soldats britanniques ont été déployés au Mali dans le cadre de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire à multiple dimensions, à savoir : le terrorisme, le narcotrafic, le banditisme grandissant, le trafic d’organes, entre autres.

En plus des efforts des plus hautes autorités de notre pays, les partenaires ne restent pas les bras croisés. Dans cette dynamique, le Royaume-Uni a toujours répondu présent quand cela est nécessaire. C’est ce qui justifie l’arrivée de  300 soldats britanniques au Mali.  Cette unité regroupe des éléments de la cavalerie des Light Dragoons, du régiment d’infanterie du Royal Anglian Regiment et épaulés par des spécialistes issus de l’ensemble des forces armées.

En vue d’aider à faire face aux différents défis, cette force tactique fournira des moyens de reconnaissance hautement spécialisés, effectuera des patrouilles afin de recueillir du renseignement et coopèrera avec les populations locales pour aider l’ONU à répondre aux menaces émanant de l’extrémisme violent et à une gouvernance faible. 

 Faut-il le rappeler, la MINUSMA compte plus de 14 000 Casques bleus originaires de 56 pays différents.

Les propos du ministre Britannique de la Défense, M. Ben Wallace sont très clairs en ces termes : « En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, le Royaume-Uni démontre par ce déploiement son ferme engagement envers le maintien de la paix et, en protégeant les communautés locales, l’importance qu’il attache à améliorer la sécurité au Sahel. Nos forces terrestres sont les meilleures du monde, et nous faisons partie d’une petite poignée de nations capables de fournir dans un milieu difficile ces moyens spécialisés qui contribueront à empêcher la propagation des conflits dans la région ».

Il ressort du communiqué que le principal corps des troupes est arrivé le 2 décembre, et tout le personnel britannique sera sur place d’ici le 8 décembre pour installer le quartier général britannique. Les troupes ont atterri au camp de l’ONU à Gao à bord d’un avion A 400M en provenance de la base de la (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 07 DÉCEMBRE 2020

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *