A LA UNEDÉFENSE & SÉCURITÉSOCIETE

POUR FUIR LES MASSACRES : AU MOINS UNE FAMILLE QUITTE KORO CHAQUE JOUR SELON UN CONSTAT

Des témoignages des  habitants de la ville de Koro, une localité   située dans la région de Mopti  et qui est en proie à  un  conflit intercommunautaire depuis quelques mois, plusieurs familles videraient la ville pour fuir les massacres.   Si ce constat est fait à travers  l’arrivée massive des déplacés à Bamako, les  autorités burkinabé ont également  constaté l’augmentation  du nombre des Maliens qui se sont réfugiés dans certaines localités frontalières avec le Mali.

Depuis l’attaque d’Ogossagou  il y a quelques mois,   certains  habitants du centre du pays ont  plié bagage pour se réfugier  à l’extérieur du pays, au Burkina voisin.  D’autres ont préféré venir  s’installer dans  la capitale Bamako. Dans un premier temps, il  nous revient que ce sont les villageois qui, par peur d’être des victimes d’un massacre, ont décidé de quitter la brousse pour   s’installer dans la ville  soit de  Bandiagara, de Koro ou de  Bankass. (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 02 JUILLET 2019

PAR MAHAMANE TOURE

Share:

Leave a reply