Aller à la barre d’outils
ven. Nov 27th, 2020

POUR SAISIE ARBITRAIRE ET ATTEINTE AUX VÉHICULES DE SES AGENTS

La CANAM en colère contre la BUPE

Le fait pour les responsables en charge de la zone chic de l’ACI-2000 de ne pas avoir eu l’idée d’aménager de parkings publics autour du Monument « Bougie ba » pour les véhicules des personnels de certains services publics, comme celui de la CANAM, constitue aujourd’hui un véritable problème pour les personnels et usagers de ces services.

En effet, se garer aujourd’hui dans les alentours du Monument « Bougie ba » constitue un véritable casse-tête qui coupe le sommeil non seulement aux personnels des services qui se trouvent dans les environs et il n’y a aucune interdiction de stationnement, mais également aux autres usagés et prestataires qui se trouvent tout autour, assistant constamment impuissants au fait de voir leurs véhicules accrochés par les fers des éléments de la Brigade Urbaine de Protection de l’Environnement (BUPE). Une situation pour laquelle ils ne sont nullement responsables, mais qui est saisie aujourd’hui par les éléments de la BUPE et leurs chefs comme une occasion de renflouer leurs poches sur le dos de paisibles citoyens.

La preuve, hier jeudi 16 avril 2020, un travailleur de la CANAM en a fait les frais, lui qui a vu sa voiture enlevée par les éléments de la BUPE, sans qu’une explication convaincante lui soit donnée par les agents indélicats. Ce spectacle ahurissant auquel les bamakois de passage au niveau du Monument « Bougie ba » ont assisté hier n’est certes pas nouveau pour les agents de la CANAM, eux qui sont tous les temps habitués de voir leurs véhicules enlevés par les éléments de la BUPE.

Selon les explications de K.S, victime de l’incurie des agents de la BUPE hier, cela fait plus de 10 ans qu’il gare sa voiture sur le même lieu qui ne dérange aucun passager, encore moins un quelconque usager de l’endroit en question. Alerté, il demande alors pourquoi on met du fer à sa voiture et pour quelle infraction commise ? (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 17 AVRIL 2020

Alpha C. SOW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *