Aller à la barre d’outils
ven. Déc 4th, 2020

POURSUITE DES NÉGOCIATIONS ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LE SNACT

LA  RÉUNION DU MARDI SE  TERMINE  SUR  UN NOUVEL ÉCHEC

La salle de conférence du Ministère  de  l’Administration Territoriale et de la Décentralisation  a servi de cadre   le 17 novembre    à  la poursuite  des échanges entre le Gouvernement et le Syndicat  National des  Agents des Collectivités Territoriales. La   commission de conciliation  mise en place à cet effet par le Ministre du Travail et de la Fonction publique  n’est pas parvenue à s’entendre avec  le syndicat. En conséquence, les  agents des collectivités  ont  décidé de maintenir  leur  mot d’ordre de grève de 12 jours (288 heures) du jeudi 19 novembre 2020 au vendredi 04 décembre 2020.

 C’est le 03 novembre  dernier que le SNACT  a déposé  le   préavis de grève, objet de  son échange avec la commission de conciliation qui a été mise en place le 12  Novembre dernier.  Le préavis porte sur « la   prise en charge effective des salaires et accessoires des fonctionnaires des Collectivités Territoriales relevant du cadre de l’Administration Générale par le Budget de l’Etat. »

Il ressort   de la rencontre que l’Etat estime que  « la prise en charge des salaires par le budget d’État n’est pas envisageable mais que Toutefois, l’Etat poursuivra sa subvention à travers le FNACT en demandant le payement prioritaire des salaires ».

 Le SNACT a précisé qu’il « tient à la prise en charge effective des salaires et accessoires des fonctionnaires des Collectivités Territoriales relevant du cadre de l’Administration générale par le Budget de l’Etat å travers une dotation budgétaire. »

Les parties ne sont pas parvenues à un accord.

’Au regard du résultat obtenu, le Syndicat National des Agents des collectivités territoriales (SNACT) a décidé de maintenir son mot d’ordre de grève de 12 jours (288 heures) du jeudi19 novembre 2020 au vendredi 04 décembre 2020’’, peut-on lire dans le procès-verbal de non conciliation.

Par Mahamane TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *