A LA UNEACTUALITÉJUSTICETOUS LES ARTICLES

PROCÈS DE L’ASSASSINAT DE L’IMAM ABDOUL AZIZ YATTABARE

· Les éclairages de l’avocat de la partie civile, Me Kalifa YARO
· La Clinique Pasteur sous pression !

Les garants d’un procès équitable ; les secrets de l’instruction, … tout serait mis en œuvre pour arriver à un bon procès de Moussa GUINDO, l’assassin présumé de l’Imam Abdoul Aziz YATTABARE, le 19 janvier 2019, à Bamako. Le dossier est au rôle de la Cour d’Assises de Bamako, les 19 et 20 novembre prochain.

En attendant, l’avocat de la partie civile, Me Kalifa YARO, a animé un point de presse, le samedi, 2 novembre 2019, dans la cour de l’Institut Islamique, créé par feu YATTABARE, à Médina Coura en Commune II du District de Bamako. Aux côtés de Me Kalifa YARO, il y avait les parents et amis de feu YATTABARE dont Aboubacar DIANKA.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 4 OCTOBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply