jeu. Mar 4th, 2021

PROPOSITIONS SUR LES REFORMES AVEC LES ORGANISATIONS FÉMININES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

LE DOCUMENT DU REFAMP ET DU REJEFPO PARTAGÉ ET VALIDÉ HIER

La salle de conférence de l’hôtel Maeva palace de Bamako sis à Hamdallaye a servi de cadre hier mardi 16 février à l’ouverture d’un atelier de partage et de validation des propositions de réformes du Réseau Des Femmes Africaines Ministres Et Parlementaires (REFAMP) et du Réseau Des Jeunes Femmes Leaders Des Partis Politiques Et Des Organisations De La Société Civile (REJEFPO). La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du vice-président du REFAMP,  Mme Maïga Sina Demba, qui avait à ses côtés le directeur pays de NDI-Mali Dr Badié Hima. Elle a enregistré la présence de plus de 48 participantes. Organisée par le REFAMP et le REJEFPO avec l’appui de NDI. 

L’objectif de cette session était de renforcer et valider les documents de propositions de réformes faites par le REFAMP,  le REJEFPO et d’autres organisations de la société civile. Et de soumettre les drafts de propositions à la revue des participants…

Faut-il rappeler  que le Gouvernement malien a entamé depuis quelques années le processus de réformes politiques et institutionnelles. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions à la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali, depuis 2012, avec la récurrence de conflits, de violations graves de droits de l’homme, la persistance de comportements (qualificatif) freinant le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 17 FÉVRIER 2021

Alpha C. SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *