Aller à la barre d’outils
sam. Sep 26th, 2020

RAPT DE SOUMAILA CISSÉ

UNE PROBABLE LIBÉRATION APRES 3 MOIS DE DÉTENTION

Le Chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, est encore porté disparu dans un contexte où son ombre plane au cœur des revendications populaires. Si le pouvoir indique l’avoir localisé, des sources proches du dossier révèlent qu’il sera parmi les siens avant le mois de juillet. Il faut rappeler que l’élu de Niafunké a été enlevé le mercredi 25 mars 2020. Un rapt survenu alors qu’il était en pleine campagne dans sa localité dont il est le parlementaire et sera reconduit dès le premier tour.

À quasiment trois (03) mois de cette disparition, beaucoup d’eau aura coulé sous les trois (03) ponts du Djoliba. Tout d’abord son parti URD qui mènera une campagne de communication afin de le libérer. Muet au départ, le pouvoir finira par concéder la mise en place d’une cellule dédiée à sa libération ainsi que des messages de soutien, lors du journal télévisé. Durant sa récente sortie, IBK disait à la Nation avoir des nouvelles de son principale challenger politique, qui selon lui « se porte bien ». Le Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Kéita, avait même avancé que l’ancien numéro 1 de l’UEMOA sera bientôt parmi le peuple. Dans ces moments de suspens, où chacun attend le bout du tunnel, une source bien informée a révélé :

« Soumaïla Cissé sera libre après trois (03) mois de détention ; Ce qui reste clair sur sa détention, c’est que son enlèvement est politique. La thèse de la prise d’otage djihadiste est à écarter ».

Une révélation qui fait froid dans le dos si (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 22 JUIN 2020

BAMOÏSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *