Aller à la barre d’outils
jeu. Oct 1st, 2020

RASSEMBLEMENT DU MOUVEMENT POPULAIRE DU 04 SEPTEMBRE 2020, AUJOURD’HUI A LA PLACE DE L’INDEPENDANCE

LE MP4 DETERMINÉ POUR QUE LE REDRESSEMENT DU MALI SOIT UNE RÉALITÉ

Le Mouvement Populaire du 04 septembre 2020 (MP4) a animé un point de presse afin d’informer l’opinion nationale et internationale de leur mobilisation et détermination derrière les Forces de Défense et de Sécurité et leurs partenaires dans la lutte pour la stabilisation du Mali et la conduite de la transition. C’était vendredi 11 septembre 2020, au siège dudit mouvement, sis à Korofina, sous la présidence de M. Abdoulaye Kéita.

Au cours de ce point de presse, M. Abdoulaye Kéita, Président de la plateforme « Wati Sera » membre du MP4 a, au nom du Mouvement Populaire du 04 septembre 2020 tenu à remercier le peuple malien, qui a répondu de façon exhaustive par une grande mobilisation pour la réussite du 1er rassemblement dudit mouvement tenant à soutenir nos forces armées et de sécurité et le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP).

Dans son intervention, il a rappelé que : « notre pays est à une période cruciale de son histoire. Depuis le déclanchement des multiples crises sécuritaires et sociopolitiques que le Mali connait, il y’a près de 10 ans, dans son ensemble aspire à la stabilité. Malheureusement, les différentes attaques terroristes, les querelles de positionnement politique ainsi que les revendications corporatistes, ont conduit notre grand pays à une situation de grand désordre dans lequel chacun cherche son salut, oubliant parfois l’essentiel qui est ‘’ le Mali ’’ ».

En effet, le MP4 se demande : « si réellement nous avons mesuré la profondeur du mal avec ce décompte macabre dont font l’objet presque quotidiennement nos Forces de Défense et de Sécurité ainsi que les populations civiles ? Au même moment, comme si nous ne partageons pas les mêmes réalités, une partie de la population est obnubilée par la conquête du pouvoir dans un pays qui est menacé de disparition. Que restera-t-il du Mali si chacun devait partir avec un morceau ou un avantage particulier ? Devons-nous tous croiser les bras et rester indifférents à cette situation macabre ?»

A l’en croire, c’est au regard de ce tableau sombre qu’interpelle l’ensemble du peuple que : « nous, organisations de la société civile, groupements de partis politiques et associations, avons décidé de nous unir au sein du Mouvement Populaire du 04 septembre 2020 (MP4), afin d’apporter de façon désintéressée, notre contribution au redressement de notre patrie, le Mali, qui a pris un nouveau rendez-vous avec l’histoire suite à la démission de l’ancien président Ibrahim Boubacar KEITA, précédée de la dissolution de l’Assemblée Nationale et du Gouvernement ».

Il a souligné que : « l’embargo décrété par la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la suite de l’intervention du CNSP le 18 août 2020, est pour nous, peuple souverain du Mali, des souffrances de trop qui contribueront à fragiliser de l’Etat malien, et qui auront des répercussions désastreuses sur toute la bande sahélienne ».

Selon lui, l’intervention du CNSP le 18 août 2020, qui n’a surpris aucun observateur averti de la scène politique malienne, a été largement saluée par les populations maliennes de l’intérieur comme de la diaspora.

« Ce soutien du peuple malien au CNSP n’est nullement un chèque en blanc au changement anticonstitutionnel de régime, par contre, il est un message fort adressé à une certaine classe politique ayant démissionnée en faisant dos aux aspirations légitimes des populations meurtries. Nous demandons donc aux chefs d’Etat de la CEDEAO et à la Communauté Internationale de tenir compte du contexte spécifique du Mali et les invitons à reconsidérer leur position dans la gestion de la crise multidimensionnelle du Mali », a-t-il laissé entendre.

Ainsi, après le départ de l’ancien régime, s’ouvre naturellement une période de transition pour procéder aux (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 15 SEPTEMBRE 2020

Aïcha Cissé – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *