ACTUALITÉPOLITIQUETOUS LES ARTICLES

REMANIEMENT GOUVERNEMENTAL

MOHAMED SALIA TOURE ENFIN MINISTRE ?

L’ancien président du Conseil National de la jeunesse du Mali (CNJ), Mohamed Salia Touré, est pressenti dans la prochaine équipe. Une éventualité qui pourrait le conduire à de nouveaux challenges, lui qui fut privé du statut de ministre.

Mohamed Salia Touré claquait la porte du Conseil National de la jeunesse du Mali (CNJ) avec fracas, en juin 2017. Depuis, le jeune leader avait mis en place un mouvement dénommé APPEL DU MALI. L’essence est d’ordre citoyen car l’ancien patron des jeunes du Mali avait fait le tour du pays. Bien que ledit mouvement soit perdu des radars, on voyait son leader d’alors, candidat à la présidentielle de 2018 avant qu’il ne fasse un démenti.

Cela n’a pas empêché qu’il soit en connexion étroite avec des candidats dont Moussa Sinko Coulibaly, Me Mohamed Ali Bathily ou Mamadou Igor Diarra. Pressenti un moment ministre de la Jeunesse, il a été débouté à cause de divergences avec Mahamane Baby (alors titulaire du département). D’autre part, Mohamed Salia Touré fut court- circuité par le député de la Commune V d’alors, Moussa Timbiné.

Ce dernier désormais Président de l’Assemblée Nationale « récupérait » des rangs de l’opposition son ami de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM), Amadou Koïta qui sera finalement ministre de la Jeunesse, avant d’avoir la carrière gouvernementale que nous savons. Les réalités de l’arène politique s’avèrent différentes de l’arène associative et Mohamed Salia l’a appris à ses dépens.

On le voyait même atterrir à la tête de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 22 MAI 2020

BAMOÏSA

Share:

Leave a reply