POURQUOI BOUBOU CISSE ET CERTAINS MINISTRES DOIVENT ETRE RECONDUITS

Autant la suée sous la pluie n’est pas apparente, autant les actions d’un Gouvernement qui a en face d’énormes défis à relever ne sont pas le plus souvent perceptibles par   des populations qui sont à majorité analphabètes. Jeune par son âge mais très sage par son esprit, l’actuel Premier ministre Dr Boubou CISSE  a su résister à toutes les pressions pour conduire les actions du Gouvernement dans tous les domaines. Tous les feux ne sont pas certes au vert, en raison de la forte demande sociale, la crise de la covid-19, l’insécurité au nord et au centre du pays en plus de la crise scolaire ; mais grâce au dynamisme du premier ministre et à certains membres de son gouvernement, le Mali a su tenir debout devant des situations qui pourraient anéantir d’autres pays.

BOUBOU CISSÉ (Âge: 46 ans)

Nommé chef du Gouvernement il y a juste un an, à la suite du départ de Soumeylou B MAIGA, Dr Boubou CISSE   a été nommé à une période où le conflit communautaire au centre battait son plein. Il devait y trouver des solutions le plus rapidement possible   d’où ses missions au centre du pays pour rencontrer toutes les parties prenantes : les chasseurs dozo   dogons et bamanan ainsi que les éleveurs peuhls.   Cependant, la plus grosse victoire du Premier ministre est sans doute l’organisation et la réussite du Dialogue National Inclusif qui aura eu pour avantage de réunir les Maliens et Maliennes de tout bord pour faire le diagnostic du problème malien et de dégager des solutions qui sont actuellement en train d’être mises en œuvre pour le bonheur des Maliens, tant   souhaité par le chef de l’Etat. 

Le Dr Boubou CISSE est avant tout un homme qui a la tête sur les épaules et qui ne mâche pas ses mots quand il s’agit de dire la vérité. C’est d’ailleurs fort de ce caractère dont il fait montre qu’il est souvent critiqué à tort « d’arrogant » alors que dans la pratique, c’est des gens comme Dr Boubou CISSE qu’il faut pour gérer certaines affaires au Mali. 

Il est « sans état d’âme » quand il s’agit de préserver l’argent du contribuable et c’est cette raison pour laquelle, en qualité également de ministre des finances, il n’autorise aucune dépense inutile et veille scrupuleusement à la situation de certaines dépenses. Cette façon de faire du Dr Boubou CISSE n’est pas appréciée par plusieurs fonctionnaires qui voient en lui une menace pour leur poche, en ce sens qu’il leur donne juste assez pour travailler et non pour voler.  L’évidence est que Dr Boubou CISSE est un cadre valable   apolitique et qui ne triche pas dans son travail. Le maintenir à son poste de premier ministre ne serait que bénéfique surtout qu’il n’a pas baissé les bras pour préserver les intérêts de l’État à l’intérieur comme l’extérieur du pays. Efforts qui aujourd’hui sont plus que visibles grâce aux multiples aides financières et en natures que nous prodiguent nos partenaires. Cela sans oublier la suspension récente du payement de la dette du Mali, premier pays africain bénéficiaire du moratoire du Club de Paris. Au même titre que Dr Boubou CISSE, des fins travailleurs existent dans le Gouvernement et jouent parfaitement leur rôle.

GÉNÉRAL DAHIROU DEMBÉLÉ (Âge: 53 ans)

Il s’agit tout d’abord du ministre de la défense, le général Dahirou DEMBELE. Homme de terrain, réputé courageux et déterminé par tous ceux qui l’ont connu. Le General DEMBELE  n ‘est pas   un général de bureau comme le disent certains car il ne se passe pas un mois sans qu’il ne descende sur les théâtres des opérations ou qu’il ne dépêche des missionnaires pour s’enquérir des conditions des éléments Famas engagés sur les différentes zones de combats contre les terroristes. Le ministre de la défense    tente depuis sa nomination d’établir une coopération constante entre l’armée malienne et celle des États partenaires. Qu’il s’agisse des États-Unis d’Amérique, de l’Allemagne, de la France ou encore de la   Russie, tous ces pays ont renforcé leur coopération avec le Mali.  Les différentes sorties de Dahirou auprès de ses hommes est un élément qui leur donne davantage du courage dans le combat contre le terrorisme.

AROUNA MODIBO TOURÉ (Âge: 47 ans)

Arouna Modibo TOURE, Ministre de la jeunesse et des Sports est connu pour sa modestie et son engagement dans le travail bien fait. De la société PMU-Mali qu’il dirigeait et qu’il a su relever, il a, à travers ses actes, su conquérir le cœur du grand public. Arouna Modibo TOURE a largement fait ses preuves en tant que ministre de la république, tout d’abord au niveau du ministère de l’économie numérique et de la communication, ou il a pu régulariser la situation des médias, et aujourd’hui au ministère de la jeunesse et des sports ou depuis plusieurs années la situation du football malien était au point Mort. Grace a son leadership il a su rétablir la situation et donner un sang neuf au sport malien et booster la jeunesse. Jeune et visionnaire, Arouna Modibo Toure serait un atout plus que nécessaire a la réussite de la future équipe du Dr Boubou Cissé.

GÉNÉRAL SALIF TRAORÉ (Âge: 48 ans)

Un autre ministre qui a fait ses preuves dans le gouvernement est sans doute le Général Salif TRAORE. Il est bon de rappeler que le détenteur du portefeuille du ministère de la sécurité et de la protection civile doit sa nomination à un seul fait. Il s’agit de la sécurisation de la ville de Kayes contre les terroristes dont il était le Gouverneur. Le Général Salif TRAORE est l’un des piliers du Gouvernement Dr Boubou CISSE en ce sens qu’il parvient à chaque fois à circonscrire les tensions entre forces de l’ordre et les populations elles-mêmes. Ce dont il a fait montre récemment à Kayes après les violences qui ont fait trois morts et dont l’instigateur était un policier. Le Général Salif Traoré peut bien faire en éliminant toutes les mauvaises graines de la police qui sont très visibles dans la circulation. Il nous est parvenu que le ministre Salif Traore a l’habitude, Seul dans sa voiture, de surveiller l’attitude des policiers sans que ces derniers ne s’en rendent compte.

MALICK COULIBALY (Âge: 48 ans)

Me Malick COULIBALY, le ministre de la justice est aussi très respecté du Gouvernement et dont le travail est apprécié de tous. Jouissant d’une bonne renommée dans la grande famille judiciaire, le ministre Malick Coulibaly reste l’homme qu’il faut pour redonner davantage confiance à la justice malienne. C’est depuis sa nomination que la justice a pu traquer les délinquants financiers à col blanc d’une part, et d’autre part, le Mali a fait preuve de respect des Droits de l’Homme à travers l’amélioration des conditions de détention des condamnés. Me Malick Coulibaly mérite   de rester à son poste car il fait son travail de façon juste, professionnelle et transparente.

MAMADOU FAMANTA (Âge: 64 ans)

Le ministre Pr Mamadou FAMANTA est venu au gouvernement dans un contexte scolaire très complexe. En charge de l’éducation Nationale et de l’enseignement supérieur, de sa nomination dans le Gouvernement à ce jour, le ministre FAMANTA n’a eu aucun répit. Prenant la relève de son défunt collègue Tioulenta, le Pr Famanta a rencontré sans exception toutes les parties en les invitant à circonscrire la crise scolaire. Il s’est battu cœur et âme pour permettre à des milliers d’enfants de retourner en classe. Les cours reprendront sans doute le 02 juin prochain. Aussi face à la maladie à coronavirus, le ministre Famanta a été un visionnaire, car il a permis aux étudiants de suivre les cours en ligne ou à la télévision. Une première au Mali, du jamais vu. Toujours dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, l’Université de Bamako a fabriqué le premier gel hydro alcoolique grâce au leadership du ministre Famanta.

MICHEL HAMALA SIDIBÉ (Âge: 68 ans)

Le Ministre de la santé M. Michel Hamala Sidibé est l’un des ministres qui a donné le plus de lui ces deniers mois. Au même moment où il s’occupait de la crise sanitaire marquée de temps en temps par des manifestations des travailleurs de l ‘Hôpital Gabriel TOURE et autres hôpitaux des régions ; il a dû faire face à la situation des déplacés et des personnes défavorisées. Puis est venu s’y ajouter le Coronavirus qui a fait son apparition dans le monde.  Les agents du Ministère de la santé ont été sans doute à la hauteur de la mission qui continue dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Dès le départ, le ministre Sidibé avait préparé et actionné tous les dispositifs de prévention contre le coronavirus. Aujourd’hui, les populations se félicitent du nombre de personnes guéries grâce à la prise en charge du personnel soignant. Le ministre Sidibé, au vu de l’expérience qu’il a acquise au fil des ans, conjuguée à sa détermination d’aller jusqu’au bout de ses objectifs, font de lui un ministre exceptionnel qui plus que jamais doit être dans le futur gouvernement pour servir le Mali.  

TIEBILÉ DRAMÉ (Âge: 64 ans)

Critiqué par une partie de l’opposition après sa nomination dans le Gouvernement suite à l’accord  politique de Gouvernance de Mai dernier, M. Tiebilé DRAMÉ est sans doute l’un des meilleurs du Gouvernement Dr Boubou CISSE. Bon parolier, fin connaisseuse de la politique Malienne, le chef du Département des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a défendu vaillamment l’intérêt du Mali à travers le monde. La plus marquante est surtout la prise de position de Tièbilé Dramé contre les propos de l’ex représentant du bureau de la Minusma à Kidal qui a fini par être renvoyé du Mali. Il ne manque de rappeler à l’ordre à chaque fois que cela est nécessaire, ceux qui font semblant d’oublier que le Mali est un et indivisible. On se rappelle tous quand Tièbilé Drame n’a pas hésiter à rappeler à l’ordre Sidi Ibrahim Ould Sidati, ancien président de la CMA, qui avait publiquement refusé de se tenir debout en signe de respect pour l’hymne national malien le 25 Mai 2019, à l’occasion de la journée de l’Afrique. On se rappelle encore, de sa dernière intervention pour éviter un incident diplomatique quand l’ancien ambassadeur du Mali à Paris, Toumani Djime Diallo, avait ouvertement critiqué les « débordements » des légionnaires de la Force Barkhane à Bamako devant les sénateurs de la commission de la défense et des forces armées du Senat Français. Toujours dans la logique de défendre son pays, le ministre Tièbilé DRAMÉ s’est aussi saisi du dossier de la chanteuse Rokia TRAORE qui a actuellement des soucis avec la justice française et belge. La liste est non exhaustive.

MOHAMED AG ERLAF (Âge: 63 ans)

Le ministre du Commerce et de l’Industrie Mohamed Ag ERLAF a assuré à la grande satisfaction des populations maliennes. Depuis sa nomination au poste de ministre du Commerce, la population est d’accord que les prix des denrées de première nécessite n’ont pas augmentés d’un franc. En effet, à l’apparition du premier cas de la maladie à coronavirus, les populations s’inquiétaient à l’idée de savoir que les frontières seront fermées et qu’un manque de denrées alimentaires s’en suivra, provoquant la surenchère des prix. Grace aux efforts et à la persévérance du Ministre Ag Erlaf, cela ne fut le cas ni pour l’un, ni pour l’autre. Malgré la fermeture des frontières, les marchés continuent à être approvisionnés grâce aux mesures prises par le Gouvernement. En plus, le ministre Ag Erlaf s’est assuré du respect des prix fixés par la loi pour certaines denrées. Certains commençants qui n’ont pas respecté les mesures édictées par le Gouvernement ont vu leurs boutiques fermer. Il nous revient qu’actuellement, l’un des soucis majeurs du ministre est d’unir autour d’une même table les syndicats des commerçants qui ne s’entendent pas. Les Maliens font confiance au Ministre Ag Erlaf et sont conscients que ce projet portera ses fruits.

ADAMA TIEMOKO DIARRA

Adama Tiemoko Diarra, désigné souvent comme le conseiller technique du Gouvernement. Le ministre Adama Tiémoko Diarra en charge de la population s’est attelé depuis sa prise de fonction sur la mise en œuvre de la politique nationale de la population. Ministre peu bavard et peu visible, mais très efficace, Adama Tiémoko DIARRA fait partie de ces gens qui, tapis dans l’ombre, font un travail de titans. Aujourd’hui, on ne peut planifier aucun projet de développement sans se référer aux statistiques fournies par les services du ministère de la population d’où l’intérêt de ce département stratégique placé sous la conduite d’un homme qui a toujours mis le travail au-dessus de tout.

KAMISSA CAMARA (Âge: 37 ans)

En charge du Département de la Prospective et de l’Économique Numérique, Mme la ministre Kamissa CAMARA a été à l’origine de la première tenue du conseil des ministres par visioconférence au Mali. Il faut noter que le monde de la technologie est son domaine et avant de devenir ministre, elle était conseiller à la présidence en charge des questions technologiques. Depuis son entrée dans le Gouvernement, la jeune ministre Kamissa CAMARA a suscité le gout de la créativité auprès de la jeunesse malienne. Aussi grâce à son implication, le Mali compte aujourd’hui plusieurs jeunes entrepreneurs qui se sont spécialisés dans les domaines des NTIC et qui offrent des services entrant dans la satisfaction des besoins quotidiens de plusieurs Maliens. Actuellement, elle mène un grand projet en faveur des startups pour susciter le gout de la créativité auprès de la jeunesse dans l’arène numérique. Elle est un véritable atout pour le Gouvernement qui mène actuellement une politique centrée sur l’épanouissement de la jeunesse.

Du Département des Sports à celui de l’Environnement, le ministre   Housseyni Amion Guindo a également fait un tour au ministère de l’Éducation Nationale. Si on dit qu’au ministère des sports, sa réussite a été totale sur toute la ligne, il faut noter qu’au département de la l’éducation, il a réussi quelque chose qui n’avait jamais été fait auparavant. Il s’agit du vote du statut des enseignants. Il a été le premier a desceller des milliers de postes d’enseignants fictifs ; une premier au Mali. Actuellement ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Housseyni Amion Guindo a mis la protection de l’environnement au centre de ses actions. Ses premières actions ont consisté à se pencher sur la question de l’assainissement de Bamako en rencontrant Ozone Mali en charge de cette tâche pour voir comment propulser la dynamique. Son engagement aura permis la mise en place d’une brigade dénommée Gilet vert qui s’illustre depuis plusieurs mois à Bamako et envions à travers la plantation des arbres, l’assainissement et surtout la préservation de l’environnent sur toutes ses formes. Parmi ses multiples projets, on dénombre la construction future d’une usine de recyclage des déchets.  En clair, il a toujours montré ses preuves et mérite amplement sa place dans le futur Gouvernement.

Homme expérimenté modeste et travailleur, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement Social, Hama Ould Sidi Mohamed Arby pilote actuellement le projet de construction des logements sociaux. Des chantiers sont actuellement ouverts dans plusieurs localités du Mali et d’autres clés ont déjà été remises pour la plus grande satisfaction des bénéficiaires ayant de faibles revenus. L’histoire retient que le ministre Arby a été celui qui a façonné le nouveau schéma directeur de la ville de Mopti qu’il a remis aux autorités communales. Ingénieur en construction civile, le ministre Hama Ould Arby est aussi un homme qui accorde une grande importance à la qualité du travail. En pleine crise au centre du pays, il n’a pas hésité à se rendre dans plusieurs localités de la région de Mopti pour superviser les chantiers de construction des logements sociaux. Grace à ces voyages dans ces régions, les populations ont senti que l’Etat, malgré le contexte sécuritaire qui prévaut ne les a pas abandonnés. Encore un ministre patriote prêt à tout pour mener à bien son travail.

Le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass DIALLO est sans conteste l’homme qu’il faut pour ce département. Sa culture générale   fait qu’il est à l’aise dans toutes les cérémonies chrétiennes ou musulmanes et il reste toujours dans le contexte de la rencontre. Il a su apaiser et concilier toutes les religions du Mali. Cependant, il n’a jamais manqué d’inviter les Maliens à l’union, au respect des uns et des autres   partout où il a effectué un tour en tant que représentant de l’État. Tout le monde lui reconnaît cette constance dans ses propos. La grande innovation qu’il a faite depuis son arrivée au département était de confier l’entière organisation du pèlerinage musulman à la seule maison du Hadj. La décision vise à corriger certains dysfonctionnements constatés dans l’organisation et qui ont occasionnés de vives critiques des pèlerins et autres observateurs à l’endroit du Département des Affaires Religieuses.

Au terme de ce bilan on retient que les ministres cités ci-dessus sont à l’image du programme que veut appliquer le président de la République Ibrahim Boubacar Keita durant son dernier mandat. Dr Boubou Cissé, devrait rendre sa démission à la fin de ce Mois. Et il mérite d’être reconduit à son poste de premier Ministre pour toutes les raisons citées plus haut ; ainsi que Ces jeunes ministres de par leur âge et de par leur manière de travailler, qui nous prouvent chaque jour que le changement dans un Mali plus que fébrile est possible, et que ce changement ne sera effectif que lorsque des individus pourront mener à bien leur mission et ce sans interruption aucune. Il est donc plus que primordial, et pour l’intérêt de tous les maliens que ces ministres soient reconduits. L’Honneur du Mali n’en sera que davantage rehaussé. Vive le Mali Un et indivisible.  

Mahamane TOURE

Share:

Leave a reply