ACTUALITÉJUSTICESOCIETETOUS LES ARTICLES

RÉPARATION FAITE AUX VICTIMES DE LA CRISE DU MALI DE 1960 À NOS JOURS

Le document de Politique Nationale validé par la CVJR

Pour restaurer la dignité des victimes par une réparation adéquate des préjudices subis en accordant une attention particulière aux femmes et aux enfants ainsi qu’aux autres personnes en situation de vulnérabilité, le Centre International de Conférence de Bamako a abrité ce jeudi 27 février 2020, un important atelier du validation du document de politique de réparation proposé par la CVJR.

Les travaux d’ouverture étaient présidés par le secrétaire général du Ministère de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale, Attaher Ag Iknane, en présence du Président de la CVJR, Mamadou Oumarou Sidibé, et ainsi que les représentants des partenaires du Mali et de certaines personnalités.

Il faut d’abord souligner que la Politique Nationale de réparation vise: à identifier les victimes devant bénéficier de la réparation ; déterminer et évaluer les préjudices subis donnant lieu à réparation ; déterminer les formes de réparations appropriées.

Cette politique s’articule autour de trois (3) axes stratégiques, à savoir : l’identification des victimes et de leurs ayants droits; la détermination et l’évaluation des préjudices donnant lieu à réparation ; la détermination des différentes mesures de réparation, qu’elles soient individuelles, collectives, spécifiques aux femmes et aux enfants ou qu’elles garantissent la non-répétition des violations.Conformément aux conventions internationales ratifiées par le Mali et (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 28 FÉVRIER 2020

PAR AICHA CISSE

Share:

Leave a reply