Aller à la barre d’outils
jeu. Jan 21st, 2021

REPORTAGE ARTE : « LE MALI: UNE ARMÉE DANS LE COLLIMATEUR »

« SON OBJECTIF VISE A MONTER LES MILITAIRES LES UNS CONTRE LES AUTRES », DIXIT COLONEL MAJOR DIARRAN KONE

« Mali: une Armée dans le collimateur ».  c’est le titre d’une vidéo produite par une Chaine de Télévision étrangère  et   qui circule depuis quelques jours  sur les  réseaux sociaux.  À la lecture de  l’élément, l’on  se rend compte que les FAMAS sont   réellement dans le collimateur mais   de  la chaine étrangère  qui   a donné la parole  à des personnes en détresse afin qu’elles se « défoulent » contre l’Armée. « Le constat est assez clair. Les auteurs se sont exclusivement intéressés à des interlocuteurs essentiellement en situation: punis, veuves, radiés des effectifs ou à leur conseil juridique. Manifestement il y a lieu de constater une volonté de nuire,  une propagande subversive des montages grotesques »  estiment    les FAMAS à travers   leur  Direction  de  Communication. Le Directeur Sortant de la DIRPA , le Colonel Major  Diarran Koné,  le Chef  Division  Approvisionnement  du Ministère de la Défense , le Lt Colonel  Bengaly H MAIGA et    M. Diallo  le conseiller à la communication du  dit Département étaient   en effet, face à la presse  hier à la DIRPA  pour  clarifier les points.

  Pour les conférenciers,  « cette vidéo est manifestement vicieuse, tendancieuse et manipulatrice.  Autrement dit , le procédé  a consisté à   trouver un ou quelques interlocuteurs , les payer pour leur faire dire  des choses  que les auteurs eux mêmes  souhaitent. » flouter les images, user d’anonymat, et voilà le montage à portée de main. L’objectif n’est ni plus ni moins que de déstabiliser  l’institution militaire en tentant d’y désigner les mauvais d’une part, et les bons d’autre part. Le schéma parait très simple. Sinon comment comprendre que les auteurs n’aient nulle part fait mention de l’enquête instruite par le commandement suite à l’information relative à l’existence de doubles bulletins de salaire et pour laquelle certains personnels ont même écopé d’une punition pour indiscipline et non-respect du règlement militaire ?    S’est interrogé le Colonel Major  Diarran Koné . Aussi si l’objectif de la vidéo était de monter les militaires, les uns contre les autres,  le Chef Sortant  de la DIRPA   estime  qu’ il « faut se féliciter de la solidarité, de la cohésion et de l’esprit de fraternité d’armes en ce moment au sein de l’ armée malienne. Nous devons tout faire pour éviter que cet équilibre ne soit rompu. À bien suivre cette vidéo, elle est montée de manière à faire croire et à inciter les différentes catégories de l’armée les unes contre les autres. La propagande subversive ne passera pas. Nous invitons au respect de la mémoire des Maliens surtout lorsqu’ils sont tombés les armes à la main en défendant les Maliens ».

Le Colonel Major  Diarran Koné  a ajouté que leur  démarche n’est pas une négation d’éventuelles difficultés internes, mais de faire comprendre aux Maliens    que cette vidéo est malveillante. « Il  est indécent de manipuler les veuves et orphelins en détresse. Il est immoral, en tout cas d abuser et exploiter une femme en veuvage. Le respect de la culture de l’autre constitue tout simplement une forme de bon sens, la chose la mieux partagée »  dans la société des hommes.  Nous informons que mêmes les personnels admis à la retraite occupent nos 1ogements pendant un an à  fortiori les veuves. « La vidéo fait croire que des veuves sont expulsées avant six mois. Par ailleurs, lorsqu’un personnel FAMa décède, son salaire est maintenu pendant six mois avant d’être arrêté, le temps de permettre à sa famille ou ayants droit de mettre en règle son dossier à toute fin utile. Mais encore une fois le séjour dans le logement s’étend sur une année. Ce sont là des dispositions et pratiques paternalistes du commandement militaire.

Au regard de ce qui est en train de se faire pour nos braves soldats tombés Sur le champ d’honneur, bien évidemment en fonction des possibilités de l’Etat du Mali, il n’est plus permis d’offenser la mémoire de nos soldats disparus. Il est toujours possible qu’il y ait quelques difficultés internes. Cela peut se comprendre. Mais de là à vouloir systématiquement généraliser, il y a un pas à ne pas franchir », a martelé le Colonel Major  Diarran Koné. Aussi, dans   leur volonté manifeste de médisance et de nuisance, les auteurs de la vidéo, sur un chantier de construction attribué à un colonel, précisent que « c’est une partie de l’argent des soldes et équipements de guerre détournés par la hiérarchie ».

  « S’ ils ont le nom d’un colonel qui a détourné qu’ils le disent. Sinon c’est pure méchanceté que de vouloir denier aux colonels, a tous les colonels en particulier et au soldat malien en général, le droit à la propriété foncière et immobilière alors même que nombre d’entre eux ont été en mission étrangère » ,  a souligné le Colonel Major  Diarran Koné.

AFFAIRE DE DOUBLE  BULLETIN  DE SALAIRE..

Des informations faisant état de l’existence de double  bulletin  de salaire étaient parvenues au MDAC. « Une enquête ad hoc avait (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 27 NOVEMBRE 2020

 Rassemblé par Mahamane TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *