jeu. Mar 4th, 2021

RÉUNION DU COMITÉ DE PILOTAGE DU PROJET D’AUTONOMISATION DES FEMMES ET DIVIDENDE DÉMOGRAPHIQUE AU SAHEL, HIER

‘’ LE PROJET A PERMIS  L’AMELIORATION DES REVENUS  DE 2700 FILLES/FEMMES DONT 1500 INSTALLEES DANS LES AGR’’ M.BOUSSOUROU DEMBELÉ, SECRETAIRE GENERAL  DU MINISTERE DES FINANCES

La salle des conférences du Ministère de L’Économie des Finances a  abrité  hier jeudi 14 janvier sous la Présidence  de  M Soussourou DEMBELE, secrétaire général du dit Département,  les travaux de la réunion du Comité de pilotage du  Projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel(SWEDD).  La rencontre a noté outre  la participation des   Représentants des Départements et Structures Concernés, celle de l’équipe de Coordination du SWEDD conduite par M Moussa SIDIBÉ.  L’objectif de la rencontre  visait à procéder à la  validation du bilan annuel de 2020  ainsi que   le Plan de Travail et de Budget Annuel (PTBA-2021).

Le Gouvernement de la République du Mali a signé depuis le 03 avril 2015 avec la Banque mondiale ,l’Accord de financement pour la mise en œuvre du Projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel » dont  l’objectif  de développement est de rétorquer  le  niveau d’autonomisation’  des femmes et des adolescentes pour accélérer la transition démographique et la croissance économique et créer ainsi les conditions d’accélération de la capture du dividende démographique dans la région du sahel. Le secrétaire général du ministère des finances a rappelé que  «  pour la mise en    œuvre de  la première phase du projet la mise en oeuvre effective des interventions a commencé en 2017 avec une accélération des progrès en 2018, 2019 et 2020, permettant aux pays bénéficiaires du SWEDD  dont le Mali,  de renforcer les acquis…. L’année 2020, dernière année de la première phase du projet a été marquée par des progrès significatifs au Mali dans la mise en   œuvre  du projet, renforçant ainsi la position de leader du Mali parmi les pays membres du SWEDD’’  s’est felicité M.DEMBELÉ. Ce leadership s’est traduit   selon lui  « par la  signature de l’Accord de financement au titre de la phase 2 entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Association Internationale de Développement (1DA) pour un montant de 60 millions de dollars US dont 50% de don et 50% de prêt et ,la mobilisation de l’Agence Française de Développement (AFD) pour le financement de la phase 2 du SWEDD au Mali, concrétisé par la signature de la convention de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 15 JANVIER 2021

Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *