A LA UNEEXCLUSIVITÉFOCUSOPPOSITIONPOLITIQUETOUS LES ARTICLES

SOUMAILA CISSE, CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION

« De 2013 à 2019, le président IBK a sur sa conscience la mort de plus de 4 000 civils et militaires, dont plus de 500 pour le seul 1er semestre de 2019 ».

Sur le plan sécuritaire, Soumaïla CISSE informa l’opinion que de 2013 à 2019, l’insécurité galopante et effrénée qui frappe notre pays a occasionné la mort de plus de 4 000 civils et militaires, dont plus de 500 pour le seul premier semestre de 2019. C’est tout simplement inacceptable. Intolérable !

Le 1er janvier 2019, des terroristes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels (dozos) ont attaqué le village de Koulogon, cercle de Bankass, aux environs de 5 h du matin, faisant un bilan officiel de 37 morts et plusieurs blessés, tous des civils. Aussi, de nombreuses habitations ont été incendiées par les ravisseurs.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 4 SEPTEMBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply