Aller à la barre d’outils
mar. Août 11th, 2020

SOUMEYLOU BOUBEYE MAÏGA, PRÉSIDENT DE L’ASMA-CFP, DONNE SA RECETTE POUR UNE SORTIE DE CRISE

’Nous ne pourrions pas sortir de manière satisfaisante de cette situation-là’’

Pour la recherche des voies et moyens pour une sortie de crise au Mali, l’ancien Premier ministre et président de l’Alliance pour la Solidarité au Mali- Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP), M. Soumeylou Boubèye Maïga donne sa recette. Hier lundi 27 juillet 2020, il était sur les antennes de Rfi. 

Depuis quelques semaines, « le bras de fer » est tendu entre les leaders du Mouvement du 5 Juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et son régime. Les contestataires sont déterminés à obtenir la démission du Président IBK et de son régime.  Du côté de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Mission des Chefs d’Etat composée de : Mahamadou Issoufou du Niger et président en exercice de la CEDEAO ; Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire ; Nana Akufo- Addo du Ghana ; Muhammadu Buhari du Nigéria ; Macky Sall du Sénégal, précise que le départ du Président IBK est une ligne rouge à ne pas franchir. Quand même cette Mission de haut niveau n’a pas permis de « faire bouger les lignes ».

Ce qui est surtout aberrant dans ce « bras de fer » est que le soutien de la majorité présidentielle ne se fait pas sentir. Il faut préciser que l’Alliance pour la Solidarité au Mali- Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) fait partie des formations politiques qui composent la mouvance présidentielle. Apparemment plusieurs partis politiques de la majorité présidentielle ont été découragés par les résultats définitifs des élections législatives proclamés par la Cour Constitutionnelle ayant mis

« le feu aux poudres ». 

Le président de l’Alliance pour la Solidarité au Mali- Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP), M. Soumeylou Boubèye Maïga explique que de son point de vue,

« le Président de la République doit avoir un dialogue direct avec le Mouvement du 5 Juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et sa majorité présidentielle ».

L’ancien (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 28 JUILLET 2020

Tougouna A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *