A LA UNEFAITS DIVERSJUSTICE

SPÉCIALE JOURNÉE DES ‘’AFFAIRES TERRORISTES’’ A LA COUR D’ASSISES DE BAMAKO

 Tous les dossiers renvoyés  pour faute d’interprètes

 Les audiences  qui étaient programmées dans  la journée d’hier   mardi à la Cour d’assises de Bamako n’ont pas eu lieu. Pour raison,  il n’y avait pas d’interprète  arabe et tamashek, langue que parlent les inculpés. Il y avait ainsi au moins 5 affaires terroristes inscrites au rôle parmi lesquelles, celle  impliquant le Mohamed Al Willy Ag Sidi AHMED pour appartenance à un groupe terroriste.

Le 12 juillet 2017, la Brigade du Pôle Judiciaire Spécialisé  contre le Terrorisme et la Criminalité Transnationale Organisée recevait le nommé Mohamed Al Willy Ag Sidi AHMED, capturé et remis aux forces Armées Maliennes (FAMA), par les Militaires de la Force Barkhane lors d’une opération menée au quartier centre-ville à Kidal, dans la journée du 05 Juillet 2017. A sa capture, il sera trouvé par devers lui tout un arsenal de guerre composé de pistolets mitrailleurs de types AK47, de chargeurs, de grenades et d’un téléphone portable. C’est ainsi qu’il sera déféré, après (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 08 MAI 2019

PAR MAHAMANE TOURE

Share:

Leave a reply