A LA UNECORRUPTIONEN BREFL'INFO EN CONTINUTOUS LES ARTICLES

TRAFIC D’OR À KIDAL

La cargaison interceptée au Niger appartiendrait-elle à la France ?

Le 21 décembre 2014, le GTD et les FAMa sont déployés dans la région ouest d’AL MOUSTARAT pour s’emparer et reconnaître des points d’intérêts (caches) utilisés par les GAT à partir de coordonées GPS obtenues par la force dans le cadre des opérations BEAUCHENE 1 et 2. Ici, les éléments génie du GTD s’emparent d’un pick-up.

Il n’est un secret pour personne que Kidal produit de l’or depuis un certain temps. À la faveur de la découverte des mines d’or à Kidal, de nombreux orpailleurs de différentes nationalités affluaient dans la région. Raison pour laquelle la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), qui contrôle la zone, a pris des mesures, en fin janvier début février 2019, pour réglementer le trafic d’or. Ce n’est donc pas une surprise, si l’on apprend aujourd’hui qu’une cargaison d’or en provenance de Kidal et appartenant à des français, aurait été interceptée au Niger.

Dans la région de Kidal, le principal site concerné par ces activités d’orpaillage est à Gouzar, localité située à quelque 40 kilomètres de Kidal sur la route de Tinessako.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 3

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply