A LA UNEJUSTICETOUS LES ARTICLES

TROP DE BRUITS À LA COUR SUPRÊME AUTOUR D’UN DIFFÉRENT FONCIER

Qui veut se faire ‘‘fouetter’’ par le ministre de la Justice?

Depuis son arrivée à la tête du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, Malick Coulibaly se bat contre la corruption. Il met un accent particulier sur une justice saine et équitable. S’il avance lentement et sûrement, il a quand même du boulot. Ce ne sont pas les responsables de l’ONG CSPEEDA qui diront le contraire.

Ces derniers temps, les responsables de l’ONG CSPEEDA et des magistrats de la Cour Suprême ne soufflent plus dans la même trompette. Deux décisions contradictoires sont à la base de ce bras de fer. Suite à la démolition des constructions de l’ONG CSPEEDA, et les différentes démarches infructueuses, le coordinateur de cette organisation de la société civile, l’Ingénieur Agronome, M. Anthioumane Baradji et l’administrateur chargé des ressources humaines, M. Issiaka Koné ont animé une conférence de presse, le samedi 5 octobre 2019, au sein de leur Organisation.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 7 OCTOBRE 2019

Par Tougouna A. TRAORÉ

Share:

Leave a reply