Aller à la barre d’outils
dim. Jan 17th, 2021

UNE PATROUILLE NOCTURNE DE LA MINUSMA ATTAQUÉE A MENAKA

TROIS (3) SOLDATS DE LA PAIX GRAVEMENT BLÉSSÉS ET UN BLINDÉ ENDOMMAGÉ

La MINUSMA a ténu son traditionnel point de presse hier, jeudi 14 mai 2020.

A l’occasion, le Porte-parole Olivier Salgado a fait quelques mises à jour sur la Mission de l’ONU au Mali. Les soldats de la MINUSMA ont subi une attaque le 13 mai 2020 dans les environs de Ménaka au cours d’une patrouille nocturne.

Protection des installations de la MINUSMA

Hier 13 mai, au cours d’une patrouille nocturne à Ménaka, la Force de la MINUSMA a été confrontée à une attaque complexe. Alors qu’un véhicule blindé de la Force de la MINUSMA heurtait un engin explosif improvisé, la patrouille a essuyé des tirs. Les Casques bleus ont riposté obligeant les assaillants à prendre la fuite, a expliqué le porte-parole, Olivier Salgado.

Les informations préliminaires indiquent que trois soldats de la paix ont été gravement blessés tandis que le véhicule a subi des dommages. Une force de réaction rapide avec une équipe de secours a été dépêchée sur les lieux. Au titre des incidents, le 11 mai, un casque bleu été piqué par un scorpion alors qu’il était en faction à un avant-poste d’observation au camp de la MINUSMA de Tessalit, dans la région de Kidal. Il a été évacué pour recevoir les soins de santé appropriés.

Le 10 mai à Kidal, une patrouille de la Force a appréhendé deux individus près d’un poste d’observation du camp intégré de la MINUSMA. Les individus tentaient de poser un engin explosif. Ils ont été remis aux autorités. Le 6 mai dernier, un soldat des Forces armées maliennes a été blessé alors qu’il poursuivait des kidnappeurs à Tombouctou. Il a été pris en charge dans un premier temps dans les structures sanitaires de la MINUSMA avant d’être évacué par la Mission.

Rappelons aussi que le 10 mai, 3 Casques Bleus de la MINUSMA ont trouvé la mort suite à l’explosion d’engins explosifs improvisés lors d’une patrouille de routine dans les environs de Aguelhok, dans la région de Kidal au Mali. Quatre autres Casques bleus avaient été sérieusement blessés et avaient été pris en charge par la MINUSMA et reçoivent actuellement les soins médicaux appropriés.

Suite à cet incident malheureux, (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 15 MAI 2020

KADAOASSO.I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *