lun. Mar 8th, 2021

UTILISATION DE LA LANGUE N’KO EN REMPLACEMENT DE L’ARABE DANS L’ACCOMPLISSEMENT DES 5 PRIÈRES

LE HAUT CONSEIL ISLAMIQUE ÉXIGE L’EXPULSION DU GUINÉEN  NANFO ISMAËL DIABY

Si l’on admet que les djihadistes du monde moderne sont des ennemis de Dieu en imposant l’islam, Nanfo Ismaël DIABY n’en demeure pas moins qu’un parmi ces gens selon plusieurs leaders religieux du Mali. Tel un chimiste, la nouvelle formule du prédicateur guinéen consistant à mélanger les pratiques traditionnelles africaines et celles importées ont été expérimentées en Guinée et au Mali.

En clair , Nanfo Ismaël DIABY prie en malinké en interprétant les sourates du coran. Une chose jugée anormale par des leaders religieux du Mali qui ont exigé son expulsion du territoire.

Maître du N’ko, Nanfo Ismaël DIABY prie  depuis plusieurs années, en Malinké. En visite au Mali, il s’est rendu chez le président du Haut Conseil Islamique (HCI), Seid Chérif Ousmane Madani HAÏDARA. Une vidéo du prédicateur guinéen le montrant en train de conduire la prière en langue malinké dans une mosquée présentée comme étant celle de HAÏDARA circule actuellement sur les réseaux sociaux.

Le bureau des oulémas du Haut Conseil Islamique du Mali qui s’est dit indigné par le projet de Nanfo Ismaël (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 16 FÉVRIER 2021

Mahamane TOURÉ -NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *