A LA UNEFAITS DIVERS

VIOL ET COMPLICITÉ : SEYDOU MEATCHI ACQUITTE PAR LA COUR

Le  sieur  Seydou MEATCHI  était  face aux magistrats de  la Cour d’Assises de Bamako.  Il était poursuivi par le Ministère public pour une affaire de pédophilie.  A la lumière des débats, l’inculpé a été jugé non coupable des faits. Et conformément à la loi, il a été acquitté par les magistrats de la Cour d’Assises de Bamako. 

  Il était indiqué dans l’arrêt de renvoi  de l’inculpé, les faits qui suivent. Le 19 Septembre 2016, suite à un contrôle Gynécologique de routine exercé, à l’aide de polignac vulgo, Madame DIAWARA Djénéba Martine SANOGO, constata une anomalie sur les parois génitales de sa fille Fatoumata DIAWARA, âgée de 12 ans. Interpellée par sa mère, celle-ci lui expliqua qu’il y a six (06) mois, son maitre d’école, Seydou MEATCHI, a commis sur elle des attouchements sexuels et des tentatives de pénétration sexuelle. Forts de cette information, ses parents  portent plainte contre Seydou MEATCHI pour le conduire au Commissariat de police du 3ème arrondissement de Bamako.  Sur réquisitoire introductif d’instance, Monsieur Seydou MEATCHI a été inculpé pour pédophilie et Sékou Mouctar TRAORE, le propriétaire de l’école  pour Complicité de pédophilie. Toutefois, au cours de l’instruction judiciaire, Seydou MEATCHI et  Sékou Mouctar TRAORE  ont  nié catégoriquement les faits. Considérant qu’au sens de l’article 25 du Code Pénal, est complice d’un crime (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 09 MAI 2019

PAR MAHAMANE TOURE

Share:

Leave a reply