A LA UNEFAITS DIVERS

VIOLENCE ET AGRESSION PHYSIQUE POUR UNE AFFAIRE FONCIÈRE A DIATOULA

Quand le gendarme Ousmane Maïga se fait juge et plaignant

A la faveur d’un point de presse animé hier, mercredi 31 juillet 2019, le nommé Mountaga Traoré, propriétaire d’un domaine de 25 hectares, dit être opposé à Monsieur Ousmane Maïga à propos de 5 hectares sur ledit domaine situé au quartier Diatoula, dans la commune rurale de Kalaban Coro, cercle de Kati. L’objectif réel de cette rencontre avec la presse était de dénoncer non seulement la violence perpétrée par Monsieur Ousmane Maïga, gendarme de profession, sur les biens et des personnes qui travaillaient sur le domaine, mais aussi s’indigner du silence de la justice sur cette affaire pendante au tribunal de la Commune 6 il y a 4 à 5 mois de cela.

Les affaires sur le foncier occupe plus de 80% des dossiers qui jonchent les bureaux des différentes juridictions dans notre pays. La question est d’autant plus sensible qu’il n’y a pas de jour où ces affaires ne sont enregistrées.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 1er AOÛT 2019

PAR KADOASSO I.

Share:

Leave a reply