Aller à la barre d’outils
ven. Nov 27th, 2020

VISITE DU CHEF DE LA DIPLOMATIE FRANÇAISE REPORTÉE

LA SIGNATURE DE 5 CONVENTIONS D’UNE VALEUR DE 92 MILLIARDS DE FCFA DEVRA ATTENDRE

Annoncé pour une visite de 48 heures au Mali, le ministre des Affaires Etrangères français, M. Jean-Yves Le Drian n’a pas pu effectuer la visite comme prévue. Selon  une source de l’Ambassade de France au Mali, une panne technique de l’appareil qui devrait transporter le diplomate serait à l’origine de ce report de dernière minute.

Nous l’annoncions en début de semaine dans notre parution de lundi sur la venue du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. L’information a été confirmée par l’Ambassade de France par un communiqué. Mais à la dernière minute, le diplomate qui devait normalement être dans la capitale malienne a eu un empêchement. 

Il était prévu à l’occasion de ce déplacement reporté  que M. Le Drian aura un entretien avec les nouvelles autorités de la Transition. Notamment avec M. Bah N’Daw, le vice-président de la Transition, Col. Assimi Goïta, le Premier ministre de la Transition, M. Moctar Ouane, et s’entretiendra ensuite avec son homologue, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, S.E.M. Zeini Moulaye.

“Le ministre Le Drian rappellera la disponibilité de la France à poursuivre son engagement aux côtés du Mali dans cette phase décisive qui offre l’opportunité de lancer les réformes demandées de longue date par la population malienne, notamment le renforcement de la gouvernance, la lutte contre l’impunité, la refonte du cadre électoral et l’engagement face aux défis sécuritaires’’, indique le communiqué de l’Ambassade de France au Mali qui souligne par ailleurs que cette visite était une opportunité également pour “rappeler l’attachement de la France et du Mali à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger’’.

Mais cette visite devrait permettre au ministre français d’échanger avec les groupes signataires et faire le point sur le suivi des Sommets de Pau et de Nouakchott et celui plus large de la Coalition pour le Sahel.

Pour rappel, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République française, après s’être rendu à de nombreuses reprises au Mali en qualité de ministre français de la Défense, en particulier au moment du déploiement de l’opération Serval,   devrait effectuer son troisième déplacement à Bamako en tant que ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, après juillet 2017 (sommet du G5 Sahel) et septembre 2018.

SIGNATURE D’IMPORTANTES CONVENTIONS

Pour cette visite, il était prévu la signature de 5 importantes conventions entre les autorités maliennes et le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.  “Ce déplacement,  selon le  communiqué de l’Ambassade,  sera enfin l’occasion de signer 5 conventions de l’Agence française de développement pour un montant total de plus de 92 milliards de francs CFA (140 M€)’’.

Lesdites conventions (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 23 OCTOBRE 2020

KADOASSO I. – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *