lun. Juil 15th, 2024

  DISTINCTION HONORIFIQUE


LE DGA DE L’OFFICE DU NIGER, OFFICIER DU MÉRITE AGRICOLE

En plus de Hamadoun Sidibé, puisqu’il s’agit de lui, la Direction Générale de l’Office du Niger a, également, a fait décorer le chauffeur du comptable de la zone de production de Molodo du

nom de Seydou Bouaré qui, par son courage et sa bravoure a pu déjouer la tentative d’attaque des bandits armés sauvant ainsi le véhicule, les passagers et la cagnotte contenant les recettes de la redevance-eau. C’était le 30 mars 2021 sur l’axe Molodo-Niono. Il a été élevé au grade de Médaillé d’Etoile d’Argent du Mérite national avec effigie Lion Debout. Comme quoi, la Nation sait pouvoir récompenser ses enfants méritants.

Après trente-sept années de bon et loyaux services passés à l’Office du Niger où il a presque gravi tous les échelons jusqu’au poste stratégique de Directeur Général Adjoint du 04 janvier 2021 à nos jours, Hamadoun Sidibé, puisqu’il s’agit de lui, vient de décrocher la médaille Officier du Mérite Agricole. Une distinction honorifique décernée au doyen a seulement quelques mois de son départ à la retraite prévu à la fin de cette année 2023. Comme dit l’adage : « Mieux vaut tard que jamais ».

Titulaire du diplôme d’Ingénieur d’Etat en Travaux Publics à l’ENTP d’Alger, obtenu en juin 1984, Hamadoun Sidibé est un homme aguerri avec trente-sept ans d’expérience dans le domaine du développement hydro-agricole. Au cours des années, il a suivi plusieurs formations. Ainsi, en juillet 2010, il a participé à la formation management, suivi et évaluation des projets Illinois University MDI en USA. En mai 1996, il a participé à la formation de la maîtrise d’ouvrage et exécution des contrats Institut Forhom en France. S’ajoute à celles-ci, ses différentes formations, notamment sur la méthode de décaissement des financements Banque Mondiale à Bamako en avril 1992, la réhabilitation et maintenance des périmètres irrigués CEFIGRE – Valbonne en Juin 1990 en France et de février à juin 1988, sa formation sur la maîtrise de l’eau en irrigation CNEARC et le machinisme Agricole Tropical CEEMAT de Montpellier en France.

A l’Office du Niger, Hamadoun Sidibé, l’homme au parcours exceptionnel a occupé plusieurs postes. De 2017 à sa nomination le 04 janvier 2021, il était le Directeur de l’Aménagement et de la Gestion du Foncier à l’Office du Niger.

De 2010 à 2017, Il fut le Directeur de la Planification et des Statistiques de l’Office du Niger. Et bien avant (2008 à 2010), il était, Chef Service Schéma Directeur et Contrat Plan de l’Office du Niger.

De 1986 à 2010, l’homme de sérail a été successivement Chef Section des Travaux et Marchés du Service des Etudes Générales, Chef Service Suivi des Travaux et Marchés, Chef Service des Aménagements Hydrauliques et spécialiste de gestion eau et maintenance à l’Office du Niger. En outre, le Directeur Général Adjoint de l’Office du Niger, Hamadoun Sidibé, a été également Chef Service d’Exploitation du Réseau Primaire, Chef de bureau de documentation et de communication et Contrôleur au Bureau de coordination de contrôle et d’exécution des marchés (BCCEM) de l’Office du Niger. Bref, Mr Sidibé est un cadre qui a fait ses humanités et il est pétri d’expérience.

Notons enfin qu’en plus de son Directeur Général Adjoint Hamadoun Sidibé, la Direction Générale de l’Office du Niger a, également, fait décorer le chauffeur du comptable de la zone de production de Molodo du nom de Seydou Bouaré. Ce dernier, par son courage et sa bravoure, a pu déjouer la tentative d’attaque des bandits armés. Blessé par balle, il a pu se démener comme un beau diable en sauvant véhicule, passagers ainsi que les recettes de la redevance-eau. C’était le 30 mars 2021 sur l’axe Molodo-Niono. Il a été élevé au grade de Médaillé d’Etoile d’Argent du Mérite national avec effigie Lion Debout.

Les deux récipiendaires ont reçu leurs distinctions honorifiques, le vendredi 30 décembre 2022 au ministère du Développement Rural à Bamako au cours d’une cérémonie solennelle.

Les décorations (celle du DGA et du chauffeur de Molodo) prouvent que la Nation sait pouvoir récompenser ses enfants méritants.

Source : Cellule Communication et Relations Publiques/ON

About Author


Laisser un commentaire