ven. Fév 23rd, 2024

COMMÉMORATION DU 10ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE LA VILLE DE GAO


« Le 26 janvier consacre pour Gao et ses communautés, la dignité retrouvée » a déclaré Ali Moussa Maïga président du Mouvement des Jeunes Patriotes de GAO

À l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire de la libération de la ville de Gao, le Mouvement des Jeunes Patriotes de Gao a organisé une rencontre le jeudi 26 janvier 2023. L’objectif de l’événement était de commémorer cette journée sous le thème de L’implication des femmes et des jeunes dans le processus électoral.

Après neuf mois d’occupation par les groupes terroristes, la ville de Gao a été libérée grâce au lancement d’une offensive par les soldats français de la force SERVAL  le 26 janvier 2013, il y a exactement dix ans de cela . En vue de commémorer cette date, le Mouvement des Jeunes Patriotes de Gao a réuni ses membres ainsi que les autorités locales autour d’une rencontre,  jeudi dernier.

Cet événement était le lieu pour le président du mouvement Mr Ali Moussa MAIGA de souligner que chaque année, le 26 Janvier est fêté sous le signe d’une thématique, une ambition ou un point spécifique auquel son mouvement veut contribuer au cours de l’année. « 2023 étant une année électorale, le Mouvement des Jeunes Patriotes de GAO met la commémoration de cette édition sous le signe de la thématique de L’implication des Jeunes et des Femmes dans le processus électoral » a-t-il expliqué .

Pour le président, cette année électorale au Mali est celle de tous les défis puisque toutes les échéances y sont abordées. Il s’agit par-là de la révision de la constitution, les différentes élections locales et la préparation de celles de la magistrature suprême qu’est la présidentielle.

Il a également saisi cette occasion pour exprimer son regret face aux comportements « Inacceptables» de certains agents de la  gendarmerie de Gao que la FORC-G et d’autres organisations de la société civile ont récemment dénoncés.  Des comportements déplorables dit il a un moment ou «  les plus hautes autorités du pays ne lésinent pas sur les moyens pour relever ce pays malgré les défis multiples et multiformes ».   Raison pour laquelle  il a invité au plus grand patriotisme de tout un chacun.  

Conscient que sans leurs implication, Gao n’aurait pu être libérée, Ali Moussa MAIGA a tenu a rappeler et remercier  « Le colonel Didier Dakouo actuel général et ses hommes, Le colonel Nema Sagara et ses hommes ; Le général Elhadj Gamou et ses hommes et tous ses hommes qui ont lutté pour libérer Gao. Leurs dire que Gao a de la mémoire et Gao est reconnaissant pour les sacrifices et les efforts » . Aussi malgré le contexte politique de crise qui prévaut entre les deux pays, Le président du Mouvement des Jeunes Patriotes de GAO a tenu a remercier « la force SERVAL Française intervenu aux côtés des forces armées maliennes en 2013 et de même que la mission Barkhane et les dire que Gao a de la mémoire, Gao est reconnaissant, Gao les remercie pour les sacrifices consentis ».

Au regard du caractère historique de cette année, le Mouvement des Jeunes Patriotes de Gao a assuré, à travers son président de s’engager dans la marche du pays. Cela pour y jouer un rôle en tant qu’entité communautaire et structure de veille.

Par Fatoumata Boba DOUMBIA – NOUVEL HORIZON

About Author


Laisser un commentaire